mardi 27 septembre 2022

OM – Francfort : Marseille en guerre contre les supporters allemands

À lire

Ce soir, l’Olympique de Marseille affronte Francfort pour son deuxième match dans cette phase de poule de Ligue des champions. Avec plus de 8 000 Allemands attendus dans la cité phocéenne, les débordements semblent inévitables.

« Il faut que ce match soit une fête du football, nous devons montrer l’exemple. Nos supporters sont reconnus dans le monde et devront servir de modèle pour les autres. Je suis sûr que nos supporters ne créeront aucun problème », déclarait hier soir Igor Tudor, l’entraîneur marseillais, en conférence de presse.

Malgré l’assurance dans sa prise de parole, on peut déceler quasiment une imploration. Une demande d’éviter les débordements de la part du tacticien croate. Alors que certains abonnés ont décidé de revendre leur place, la préfecture de police a pris une série de décisions pour éviter une vcatastrophe.

Écoles fermées, 9 compagnies de CRS réquisitionnées + 1000 policiers

Sans même mentionner les affrontements de la semaine passée entre Niçois et supporters de Cologne, ce dispositif avait déjà été mis en place l’année dernière lors du match retour face au Paok Salonique, en Ligue Conférence. Un dispositif qui n’avait pas empêché  les blessés. 10 supporters et 30 policiers avaient fini la soirée blessés. Cette fois-ci le déploiement de forces de l’ordre a été intensifié : 9 compagnies de CRS et 1 000 policiers au lieu de 600.

Les écoles de la ville fermeront également à 16h30, pour permettre aux enfants, comme aux parents qui viendront les chercher d’éviter l’heure d’affluence des supporters dans ces arrondissements.

Les supporters allemands conduits au Vélodrome sous escorte policière

Ils sont plus de 8 000 à venir depuis Francfort, dont 3 000 ultras et 5 000  sans tickets. Afin de limiter les risques d’affrontements avant le match, les Allemands sont interdits de tout déplacement dans la ville. Pour se rendre au stade, pas question des transports traditionnels, les 3 000 munis de billets seront conduits au Vélodrome par une navette, escortée par la police.

Pas d’alcool à emporter

La ville prend également pour cible la consommation d’alcool. Toute vente à emporter est interdite dans 4 arrondissements de la ville. L’arrêté préfectoral explique : « les contenants en verre de certaines boissons alcoolisées peuvent être utilisés comme armes et provoquer des blessures graves en cas de rixe, ils peuvent également servir de projectiles contre les supporters adverses, ou contre les forces de police ».

Les supporters les plus craints sont ceux de la Brigade Nassau, un groupe d’ultra particulièrement violent qui se distingue par leur pratique des arts martiaux. A la vue de toutes ces restrictions, difficile d’imaginer que le match se déroule sans aucun accroc dans le stade, qui lui, ne pourra être sécurisé que par les CRS présents.

Jeremy Bakeir

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi