vendredi 19 août 2022

RETRO TOUR DE FRANCE : il y a 22 ans, la surprise Millar, Jalabert sauve les meubles

À lire

Il y a 22 ans, pour la première fois de son histoire, le Tour de France débute par un contre la montre court. Et les surprises seront au rendez-vous.

Sans compter les prologues ou les moitiés d’étape, le premier contre la montre individuel lors de la 1ère étape du Tour de France s’est disputé lors de l’année 2000 autour du Futuroscope de Poitiers.

87ème Tour de France et une première étape courte

La 87ème édition du Tour de France de l’histoire a eu lieu du 1er au 23 juillet 2000. Un total de 21 étapes avec pour départ le Futuroscope de Poitiers, pour arrivée les mythiques Champs Élysées, 2 petits jours de repos, une distance de 3661 kilomètres parcourus, 9 équipes en lice et 177 partants. 

Tout comme la première étape du Tour de France 2022 qui fera 13,2 kilomètres, celle de 2000 était également très courte avec 16,5 kilomètres.

Lance Armstrong, grand favori

Celui qui portait la casquette de favori était bien évidemment Lance Armstrong après son premier titre en 1999.

Vraisemblablement imbattable à cette période, l’américain avait de quoi parfaitement lancé son Tour de France à travers cette première étape solitaire.

La surprise David Millar

À la surprise générale, c’est David Millar de l’équipe Cofidis qui s’empare de la victoire d’étape et donc du maillot jaune pour sa première participation au Tour de France à seulement 23 ans. « Unbelievable » est le premier mot prononcé par l’écossais lorsqu’il observe Lance Armstrong passer la ligne d’arrivée avec un temps supérieur au sien de 2 secondes. Le jeune coureur réussit à garder son maillot jaune durant les 3 premières étapes avant de le céder à Laurent Jalabert suite au contre la montre par équipe reliant Nantes à Saint Nazaire.

Des favoris distancés dès le début

Malgré sa deuxième place, Lance Armstrong est parvenu a créer un premier écart avec ses concurrents. Ullrich est distancé de 12 secondes, Zülle de 18 et Plano de 37 secondes ! Un écart qui n’est pas anodin au vu de l’étape du jour.

C’est le français Laurent Jalabert qui a le mieux résisté parmi les favoris accusant un retard d’uniquement 11 secondes sur l’américain.

Des premiers cas de dopage

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour découvrir les premiers cas de dopage puisque 3 coureurs ont été disqualifiés avant même de prendre le départ de la course. Il s’agissait de Rossano Brasi, Andrej Hauptman et Sergueï Ivanov pour cause de taux hématocrite anormal.

Ce n’est qu’en 2012, suite aux conclusions du rapport de l’agence américaine anti-dopage que l’Union Cycliste Internationale a confirmé la suppression du palmarès de Lance Armstrong à compter de 1998. Ce Tour de France 2000 est donc déclaré sans vainqueur.

Antonin Petitrenaud

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi