samedi 8 octobre 2022

2021 vue par Deschamps : « Attention au moindre relâchement »

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Dans une longue interview publiée sue le site de la Fédération Française, Didier Deschamps analyse les principaux évènements qui attendent les Bleus en 2021. Avec comme point d’orgue le Championnat d’Europe des Nations qui se déroulera du 11 juin au 11 juillet prochain. 

Euro : attention au moindre relâchement

Alors que les Bleus sont dans le « groupe de la mort », avec le Portugal, l’Allemagne et la Hongrie (avec des matchs à jouer en Allemagne et en Hongrie), le sélectionneur se veut particulièrement méfiant. 

« Ce n’est pas parce qu’on a réalisé cette performance au Portugal et qu’on s’est qualifié pour le Final 4 que le Championnat d’Europe va être facile (les Bleus affronteront l’Allemagne, la Hongrie et le Portugal). Je le sais trop bien. Dès qu’on fait un peu moins bien les choses, le haut niveau ne pardonne pas. Cela nous arrive très rarement, heureusement. Il y a beaucoup de qualités chez mes joueurs, parce que sans ça… Je ne suis pas un magicien ! Il y a un état d’esprit de compétiteurs et un cadre de vie où ils prennent du plaisir à être ensemble et mon staff aussi d’ailleurs. Après, la seule vérité est celle du terrain. Elle leur donne raison. Si elle leur donne raison, elle me donne raison aussi. » 

Coupe du monde 2022 : des points à prendre

Alors que les Bleus sont tombés dans un groupe largement à leur portée (Ukraine, Finlande, Bosnie-Herzégovine, Kasakhstan), ne comptez pas sur Didier Deschamps pour crier victoire avant de jouer les matchs. « La course à la qualification est une longue route, mieux vaut prendre des points d’entrée. On ne rejouera les qualifications pour la Coupe du Monde qu’en septembre, après l’Euro, et on aura une autre coupure en octobre avec le Final 4 de la Ligue des Nations. Mais on ne va pas se plaindre d’avoir des matches à enjeu. Les joueurs préfèrent cela, comme le public qui, je l’espère, pourra être de retour dans les stades ».

Final 4 de la Ligue des Nations : une belle revanche

Pour le sélectionneur, la Belgique est le pire tirage possible pour les Bleus, avec une belle revanche de la demi-finale de la Coupe du Monde. « Sans faire offense à l’Espagne et l’Italie, les deux autres demi-finalistes, on tombe sur l’équipe la plus performante puisqu’elle est actuellement première au classement FIFA. On avait eu un match très compliqué contre eux en demi-finales de la Coupe du monde. Notre victoire (1-0) avait provoqué beaucoup de commentaires, notamment des joueurs belges. Encore aujourd’hui, je peux comprendre leur déception. On va se retrouver, ce sera une demi-finale aussi même si évidemment elle n’aura pas la même importance. On a d’autres rendez-vous très importants avant mais avoir dans notre agenda ce Final 4 au mois d’octobre, quand on est compétiteur, c’est plutôt agréable. » 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi