vendredi 3 février 2023

Cyclisme : les Tops et les Flops de la dernière saison

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

L’année a été riche en émotions. C’est l’occasion pour les spécialistes du cyclisme de faire un point complet. Qui sont nos lauréats ? Nos coups de coeur, tops et flops, avec nos confrères de Cyclisme magazine ont fait le bilan… Vingegaard, Evenepoel, Alaphilippe…

Nos Tops

Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma)

Il restera à jamais celui qui aura fait chuter pour la première fois Pogacar sur le Tour de France. A 25 ans, le Danois a réussi à s’offrir la plus belle victoire de sa carrière. Mais c’est au final une confirmation pour le grimpeur de la Jumbo-Visma qui avait terminé 2ème en 2021 sur la Grande Boucle. En 2022, il a été présent d’un bout à l’autre de la saison avec des succès sur le Drôme Classic et des étapes sur le Critérium du Dauphiné et le Tour de Croatie. Une montée en puissance logique au regard des qualités du natif de Hillerslev. Aujourd’hui, un coureur majeur du peloton.

Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl)

Si certains en doutaient encore, Remco Evenepoel

a simplement confirmé qu’il était un coureur hors norme. Après une année 2021 qui lui aura permis de redevenir un coureur après son grave accident de 2020 sur le Tour de Lombardie, le Belge a rattrapé le temps perdu pour s’offrir les plus beaux succès de sa carrière avec tout d’abord la Doyenne, Liège-BastogneLiège, en avril, puis le Tour d’Espagne et bien évidemment le titre de champion du monde sur route, remporté à Melbourne.

Jai Hindley (Bora-Hansgrohe)

Il représente la génération montante du cyclisme australien. Jai Hindley a définitivement basculé dans une autre dimension en remportant le Tour d’Italie. Déjà 2ème en 2020, il avait eu du mal à confirmer en 2021 mais, en passant chez Bora-Hansgrohe, il a pu donner un nouvel élan à sa carrière.

Wout Van Aert (Jumbo-Visma)

Il a été l’un des grands acteurs de la saison. A 28 ans, Wout van Aert est l’un des leaders de son équipe. Sur le Tour de France, il a brillé durant trois semaines, contribuant notamment à la domination de la Jumbo-Visma, récompensé à la fin par le maillot vert. Au regard de sa polyvalence, il pourrait rêver plus grand.

Arnaud Démare (Groupama-Fdj)

A 31 ans, le sprinteur français a encore été l’un des meilleurs du peloton. Sur le Giro, il a une nouvelle fois remporté le classement par points tout en réussissant à remporter trois étapes. Il a brillé également sur Paris-Tours et décroché une belle médaille d’argent au championnat d’Europe sur route.

NOS FLOPS

Julian Alaphilippe (Quick-Step Alpha Vinyl)

Si le champion du monde français est dans les déceptions, c’est simplement que cette saison n’a pas été à la hauteur de son talent. La faute surtout à la malchance et aux blessures qui l’ont accompagné durant toute l’année. On sait qu’il aura à cœur de prendre sa revanche sur le destin en 2023.

Caleb Ewan (Lotto Soudal)

L’Australien a connu une année sans. Pour la première fois depuis 2017, Caleb Ewan a fini sa saison sans remporter un succès d’étape sur un grand Tour. Dans la quête de victoire pour aider Lotto-Soudal à garder sa place en World Tour, Ewan n’a remporté que 7 bouquets cette saison. Bien loin de ses habitudes et sans coup d’éclat.

Joao Almeida (Uae Team Emirates)

Transféré l’hiver dernier chez UAE Team Emirates, le Portugais n’a pas eu le rayonnement qu’il promettait dans sa nouvelle équipe. Sur le Giro, il a vite déchanté avant d’abandonner. Il a connu de belles places d’honneur, mais n’a pas confirmé qu’il était capable de viser le général d’une grande course.

Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

Difficile de dire qu’un coureur ayant remporté Paris-Nice et le Critérium du Dauphiné puisse être un flop. Et pourtant, Primoz Roglic ne peut pas qualifier sa saison comme une réussite. Absent des débats sur les grands Tours, le Slovène a sûrement laissé passer définitivement sa chance pour jouer la victoire sur le Tour.

Miguel Angel Lopez (Astana)

Revenu chez Astana cette année, le Colombien n’a pas retrouvé sa meilleure forme. Sur le Giro, il a été contraint à l’abandon après une blessure à la hanche. Derrière, il n’a jamais été un acteur majeur de cette saison avec un podium sur le Tour de Burgos (3ème) et une 4ème place sur la Vuelta.

NOS COUPS DE COEUR

Arnaud De Lie (Lotto Soudal)

C’est l’une des révélations de la saison à seulement 20 ans. Le Belge aura été l’un des principaux protagonistes de la Lotto Soudal où il a surnagé pour réussir à marquer les esprits en attendant de le voir briller sur les grands Tours.

Christophe Laporte (Jumbo-Visma)

Unique français vainqueur d’étape sur le Tour de France, Christophe Laporte a été un coéquipier exemplaire pour la Jumbo-Visma et un véritable homme fort pour l’équipe de France avec une belle médaille d’argent aux Mondiaux sur route.

Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team)

Benoît Cosnefroy a su revenir au premier plan après sa déception sur l’Amstel Gold Race (2ème) avec un beau succès sur le Grande Prix cycliste de Québec.

Daniel Felipe Martinez (Ineos Grenadiers)

A 26 ans, le Colombien a été l’un des hommes forts de son équipe. Présent d’un bout à l’autre de la saison, il était un grand coéquipier, mais aussi un vainqueur émérite comme sur le Tour du Pays basque.

Benjamin Thomas (Cofidis)

En passant chez Cofidis, Benjamin Thomas a réussi son émancipation. Vainqueur notamment de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard ou des Boucles de la Mayenne, il a aussi été un acteur sur le Tour.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi