vendredi 1 mars 2024

Justine Hicquebrant (Celles-sur-Belle), la gardienne du temple

À lire

Celles-sur-Belle doit aussi son bon début de championnat à son excellente défense. Dans les buts, Justine Hicquebrant vit une seconde jeunesse à 35 ans.

Justine Hicquebrant est l’une des joueuses les plus importantes de ce début de saison de Celles. La gardienne a été élue deuxième meilleure joueuse du mois de septembre. A 35 ans, la gardienne celloise est décisive dans ses buts avec 13 arrêts contre Nice, 15 contre Toulon notamment. Au bout de trois journées, Celles-sur-Belle était la meilleure défense du championnat.

Elle a connu la première montée

Cette performance est le résultat d’un travail collectif selon elle : « Ce n’est pas simplement la gardienne qu’il faut mettre en avant. C’est avant tout un travail collectif. Quand la défense est bien, ça nous aide derrière, on a plus confiance. Il ne faut pas s’emballer après ce bon début de saison, mais il nous permet d’engranger de la confiance. »

Le dernier rempart de la défense celloise est précieux car au-delà de ses qualités sportives, Justine Hicquebrant possède une grande expérience, elle a connu la première montée du club en 2016, elle qui est arrivée en 2015. Elle est l’une des joueuses les plus âgées, elle donne de précieux conseils à ses jeunes coéquipières. Sous contrat jusqu’en 2024, elle sera sur l’ensemble de la saison un des meilleurs atouts cellois dans la lutte pour le maintien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi