mardi 27 septembre 2022

Kadeem Allen (Bourg-en-Bresse) : « Je suis ici en mission ! »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

L’ancien meneur des Celtics et des Knicks (47 matches entre 2017 et 2020), drafté en 53ème position en 2017, est en mission dans le club de Bourg, lui qui a alterné NBA et G-League (avec les Red Claws du Maine et les Westchester Knicks) et qui vit là sa première expérience en Europe.

Comment s’est faite votre venue ?

Le club me suivait depuis deux ou trois ans. Mon agent a parlé avec Fred (Sarre, le directeur sportif, Ndlr). J’en ai fait de même et ça s’est concrétisé. Il y a aussi un super entraîneur ici (Savo Vucevic). Cela a beaucoup contribué à ma venue.

Pour combien de temps avez-vous signé ?

J’ai simplement signé pour une saison. Pour la suite, on verra bien. Cela dépendra de la manière dont la saison se déroulera, comment je me sentirai, nos résultats… Mais mon ambition principale reste d’essayer de revenir en NBA.

Comment jugez-vous le niveau de Bourgen-Bresse ?

C’est une formation de haut niveau. Elle jouit d’une forte expérience liée à ses participations en Coupe d’Europe. L’entraîneur a également beaucoup de vécu. Il y a eu aussi par le passé de très bons joueurs qui ont marqué l’histoire de ce club. Je vais essayer au fil du temps de me sentir le plus confortable possible et de développer mon meilleur basket.

« MON AMBITION PRINCIPALE RESTE D’ESSAYER DE REVENIR EN NBA »

Le club doit au moins se qualifier pour les playoffs, non ?

On a pas mal de potentiel. On doit surtout bien suivre les consignes du coach et croire en nous. Si chacun de nous joue bien son rôle, on aura notre mot à dire.

Qu’attendez-vous de votre expérience en France ?

Je sais exactement pourquoi je suis ici. Je suis à la JL Bourg pour bien jouer au basket et essayer d’être encore meilleur. Je suis venu pour faire ce que j’avais à faire en aidant l’équipe de mon mieux. On doit remporter le plus de matches possibles. C’est ma mission.

Quelle place occuperait Bourg en NBA ?

Il ne faut pas du tout considérer les choses ainsi. La NBA et la Jeep Elite sont deux univers qui n’ont rien à voir. Ce sont surtout deux façons de jouer au basket complètement différentes. En NBA, il y a beaucoup plus de place. En Europe, le type de basket s’apparenterait davantage à ce qui se pratique en NCAA. Il faut juste s’adapter à des styles de jeu qui n’ont absolument rien à voir.

NB : Depuis cet entretien, Kadeem Allen a quitté le club de Bourg pour des raisons personnelles.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi