mardi 5 mars 2024

Les chaussures des stars : Les nouveautés ne pas louper en 2021

À lire

Un an après son report officiel, l’Euro va enflammer le continent pendant un mois avec ses matches spectaculaires et ses stars. Des stars qui pourront dores et déjà s’équiper de leurs nouveaux crampons. Petit tour d’horizon des souliers qui marqueront l’année 2021.

Nike vole comme le papillon… Et pique comme la libellule

Il faudra compter en moyenne 280 euros pour vous offrir le nouveau modèle de la Mercurial : la Dragonfly (la libellule en anglais). La firme américaine s’inspire de la géométrie naturelle de l’aile d’une libellule pour guider la conduite de balle avec un maximum d’efficacité pour un minimum de poids.

Deux versions ont été lancées : la Superfly 8 et la Vapor 14. 23 teintes sont disponibles en hommage aux 23 dernières Mercurial sorties depuis 1998. Avec la Mercurial Superfly 8 qui se distingue par son col extensible, Nike promet de ressentir « les éléments essentiels pour générer de la vitesse », ainsi que « d’offrir un toucher exceptionnel et qu’une adhérence optimale. »

La Vapor 14, l’autre pépite de Nike

La paire s’adapte à un terrain boueux et humide avec une plaque innovante pensée pour les changements de vitesse et de rythme.

Comme sa sœur, la Vapor 14 a été dédiée au jeu rapide. Mais elle présente un design plus simplifié avec « le moins de matière possible pour permettre de jouer plus rapidement du début à la fin ». Très léger, le crampon utilise, comme la Superfly 8, la technologie NikeGrip pour éviter au joueur de glisser.

La chaussure offre également une nouvelle tige en Vaporposite qui combine une grille de mailles adhérente avec une doublure de qualité supérieure pour le contrôle de la balle à haute vitesse. La Vapor 14 est adaptée aux terrains en herbe rase légèrement humides. Le modèle sera l’un des plus attendus sur la fin de saison, mais surtout à l’Euro où les ambassadeurs de la marque dont Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé, Leonardo Bonucci ou encore Jadon Sancho seront à l’honneur.

Adidas et ses écailles

Adidas a également dévoilé ses deux nouvelles paires : la Predator Freak et la Copa Sense, à 280 euros chacune. La première, créée pour révolutionner le jeu, est « couverte d’un revêtement d’écailles Demonskin étendu pour un meilleur contrôle du ballon ».

Avec ses deux teintes de couleur proposées, la marque bénéficie d’une toute nouvelle coupe et d’un col hybride, haut à l’arrière du pied et bas devant. « Quand j’ai enfilé ces chaussures pour la première fois, j’ai tout de suite compris que la technologie était révolutionnaire », a lâché Paul Pogba. « J’en ai eu la confirmation dès que j’ai touché le ballon et que j’ai constaté la manière dont il réagissait à mon pied. Je suis heureux d’avoir pu, par mes retours, contribuer au nouveau design de la Predator. »

Par ailleurs, la Predator a connu un changement de design avec la Freak. « Ce nouveau modèle se veut ainsi une référence à l’esthétique remarquable de la Predator Accelerator de 1998 et de la Predator Precision de 2000, et voit les trois bandes emblématiques de la marque s’enrouler le long des flancs de la chaussure pour disparaître sous sa semelle. »

280 € pour la Prédator

Paul Pogba, Marc-André Ter Stegen et David Alaba sont les principaux ambassadeurs du modèle. Egalement à retrouver cet été : la Copa Sense et ses deux teintes. Une paire plus traditionnelle, toute noir, mais avec une semelle en or, ce qui fait toute son originalité.

Alors que la dernière Copa avait été critiquée pour ses espaces négatifs autour de la cheville et du tendon d’Achille. Adidas a travaillé sur ce point pour créer le système Sensepods, avec des éléments en mousse disposés autour de cette zone.

Autre technologie, la Touchpods, qui vise à « absorber l’énergie causée par l’impact du ballon aux points où les contacts entre la chaussure et le ballon sont les plus fréquents ». Enfin, le Softstuds garantit « au niveau de l’avant-pied, un matériau plus souple se pliant lors de l’impact avec le ballon. » Le Portugais João Félix accompagne la marque comme l’un des représentants majeurs de la chaussure à l’Euro.

Puma la tête dans la future

Emblématique ambassadeur de Nike, Neymar avait surpris le monde en rejoignant Puma. En 2021, loin des pelouses de l’Euro, le Brésilien sera le porte-drapeau du nouveau modèle de la chaussure allemande avec la FUTURE Z 2.1, décrite comme « révolutionnaire ».

D’après les développeurs de la chaussure vendue à 130 euros, « elle brise les codes grâce au système de compression adaptatif FuzionFit+ au milieu du pied, qui assure un maintien supérieur, et à la technologie Dynamic Motion System conçue pour transférer directement l’énergie au terrain pour une traction optimale ».

La paire a été inspirée par les sneakers et est déclinée en deux couleurs : jaune fluo et noir. Une grosse bande est d’ailleurs présente sur le milieu. Neymar a aussi sa propre collection chez Puma, la collection Neymar Jr.

Creativity. Le Brésilien a d’ailleurs inauguré la FUTURE Z 1.1 Creativity lors du match PSG-Lyon le 21 mars dernier. La FUTURE Z 1.1 Creativity rend hommage aux joueurs les plus excitants à regarder, aux génies créatifs qui se distinguent par leur habileté et leur vision du jeu axée sur la vitesse, ceux qui dans un match ont la capacité d’influer sur chaque action pour prendre l’adversaire par surprise, quitte à le rendre fou.

La Creativity, une belle pépite graphique

La Creativity présente des graphismes explosifs et des éclats de couleur qui représentent la joie et l’inspiration. En plus de Neymar, Antoine Griezmann fait partie des égéries de Puma. Outre la Future Z 2.1, la firme a dévoilé un modèle totalement inédit, avec une collaboration inattendue.

C’est avec le constructeur automobile Porsche que s’est allié Puma pour lancer la King Platinum 911, qui se dresse avec un design rouge, et d’une touche de blanc que l’on retrouve sur l’extérieur de la tige avec le marquage 911. Surnommé la Legacy, l’héritage en Français, le modèle qui rend hommage à l’iconique Porsche 911 de 1964 et la Puma King Platinum de 1968, vendu à 250 euros.

Troisième et dernier crampon avec la remasterisation de l’Ultra. Inspiré « des mystérieuses et insaisissables aurores boréales », le modèle très léger favorise la vitesse du joueur, mais également le confort grâce à une tige légère et solide, avec une semelle extérieure dynamique.

Vendue à 300 euros dans un mélange de vert, noir et blanc, la chaussure a présentée par Antoine Griezmann. La Puma Ultra 21 fait par ailleurs suite de l’Ultra, qui présentait la particularité d’être le crampon le plus rapide du monde.

Pantafolo d’oro en mode vintage, New Balance lance deux packs

Le fabricant italien Pantafolo d’Oro a lancé son nouveau modèle dédié aux joueurs élégants avec la Superstar 2000. Au goût du vintage avec son design tout noir et son logo en or, la chaussure, qui coûte 199 euros, a été créée avec du cuir de kangourou. New Balance a également lancé ses nouveautés avec deux packs : « Defiance Leather » et « Lead the hunt ». La seconde est la première sortie de l’année. La Furon 6+ dispose d’une stabilité légère grâce à sa tige synthétique.

On retrouve également la Tekela V3 avec une maille extensible alors que la semelle bénéficie d’une structure légère en Nylon. La chaussure présente un joli dégradé noir et gris.

Dans le pack « Defiance Leather », vous retrouverez les mêmes noms de modèles, mais avec des designs différents. Pour cette rnouvelle sortie, la Furon 6+ dans un style gris cyclone bénéficie d’un col tricoté amélioré offrant un meilleur verrouillage du pied, et la Tekela V3, tout aussi grise, se veut innovatrice en ce qui concerne le toucher de balle.

New Balance, Under Harmour en ambuscade

Ambassadeur de la marque, l’attaquant sénégalais de Liverpool, Sadio Mané est le joueur phare du modèle vendu à 210 euros. A retrouver à l’Euro avec ces crampons, le jeune anglais d’Arsenal, Bukayo Saka.

De son côté, Under Armour n’a pas lancé de nouveaux crampons à l’occasion de l’Euro. Mais le fabricant américain va dévoiler de nouveaux coloris pour son best-seller de 2020, la Clone Magnetico, déjà disponible à 174 euros en blanche, verte, noire et rouge.

Parmi les ambassadeurs figurent le Néerlandais Memphis Depay, l’Anglais Trent Alexander-Arnold et le Suisse Granit Xhaka. Umbro a lui lancé la commercialisation de deux modèles : la Tocco, noire et bleue, conçue avec un design assez simple mettant en évidence le losange horizontal blanc, et la Velocita, blanche, grise et orange qui présente l’avantage d’être légère et réactive. La rapidité est le principal atout des deux créations de la marque au losange.

Oscar Bertrand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi