mardi 4 octobre 2022

Polémique : Payet puni pour avoir manqué de respect à Villas-Boas ?

Dijon - OM (samedi, 21h)

À lire

A quel point Dimitri Payet a-t-il manqué de respect à son entraîneur après son entrée en jeu contre Montpellier mercredi ? C’est la polémique qui perturbe la sérénité de l’OM avant le déplacement à Dijon demain où le n°10 marseillais n’est pas certain de retrouver sa place dans le onze…

Remplaçant au coup d’envoi contre Montpellier mercredi soir (AVB avait titularisé Radonjic à sa place), Dimitri Payet s’est distingué lors de son entrée en jeu à 17 minutes de la fin.  Tout d’abord en inscrivant un superbe but sept minutes plus tard, permettant à son équipe de reprendre l’avantage (avant de s’imposer 3-1), mais aussi en adressant un regard noir à son entraîneur (au moment de fêter son but), lui reprochant de l’avoir mis sur le banc en début de match. 

Le n°10 de l’OM ne s’est pas arrêté là : le lendemain, il a fait passer un message sur les réseaux sociaux en publiant une photo de lui contre Montpellier avec ces commentaires : « G-17 A-15 », en référence à son nombre de buts (17) et de passes décisives (15) depuis l’arrivée de Villas-Boas sur le banc. Un message directement adressé à ses détracteurs (nombreux depuis le début de saison), mais surtout à son entraîneur .

Villas-Boas n’a pas apprécié

Dès mercredi soir après la rencontre, ce dernier avait commenté la façon dont Payet avait fêté son but, faisant tout pour faire dégonfler la polémique. « Il était un peu énervé parce que c’est un joueur important. C’est une décision dure pour lui, avait répondu AVB sans en rajouter. Je n’ai rien à dire de plus, je suis là pour l’aider à avoir son meilleur niveau ». 

Malgré tous les efforts de Villas-Boas pour ne pas faire monter l’affaire en épingle, l’épisode peut laisser des traces. L’entraîneur portugais ayant moyennement apprécié l’attitude d’un joueur qu’il a toujours défendu depuis le début de saison, même dans les pires des moments, notamment après son penalty raté à Porto. Selon l’entourage d’AVB, cette attitude symbolise un profond manque de respect. 

Même si aujourd’hui, le sentiment qui prédomine chez le technicien portugais reste la satisfaction d’avoir vu son joueur réagir en permettant à son équipe de faire la différence après son entrée en jeu, la suite de ce que l’on peut considérer comme une « affaire » est attendue demain soir à Dijon où se déplace l’OM pour le compte de la 19ème journée.

Pourquoi sortir Radonjic au profit de Payet ?

Payet sera-t-il oui ou non titulaire en Bourgogne ?  La question est en train de devenir virale. Le choix d’AVB est déjà scruté. Sur le match de mercredi, le Portugais n’a aucune raison de sortir Radonjic, lui aussi buteur, et surtout pas Thauvin, sans doute le meilleur olympien avec… Gueye qui mérite lui aussi de rester sur le terrain malgré le retour de suspension de Rongier. 

Cuisance et Benedetto sont les plus menacés par un passage sur le banc. Mais Cuisance devrait être remplacé par Rongier et si Benedetto souffle, ce sera pour laisser sa place à Germain, le troisième buteur contre Montpellier. Rien ne dit que Payet sera titulaire, quatre jours avant le deuxième classico de la saison à Lens pour le compte du Trophée des Champions.

André Villas-Boas est face à une situation compliquée. S’il met Payet d’entrée contre Dijon, il sera accusé de céder devant la colère de son joueur et s’il ne le met pas, il risque de creuser un écart entre lui et celui qui est capable de permettre à l’OM de terminer sur le podium en fin de saison. 

Il reste toutefois l’argument du rythme des matchs pour trouver une porte de sortie. Alors que l’OM va jouer cinq matchs en quinze jours (avec le match en retard contre Lens le 20 janvier), l’entraîneur olympien est obligé de faire tourner son effectif.

A ce titre, les autres joueurs entrés en jeu mercredi soir contre Montpellier (Germain, Kahoui et Strootman) ont aussi toutes les bonnes raisons de réclamer du temps de jeu. Des problèmes inattendus pour l’OM dont on pointait jusqu’à maintenant les limites d’un effectif sans profondeur de banc…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi