mercredi 24 juillet 2024

Superligue européenne : l’OM peut trembler

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

L’absence de l’OM dans le projet de Superligue européenne pourrait avoir des conséquences dramatiques sur l’avenir du club.

L’Olympique de Marseille grand perdant en cas de création de la Superligue européenne ? Alors que la Ligue européenne fermée est passé de l’état de projet à sa concrétisation, le seul club français a avoir remporté la Ligue des Champions n’en fait pas partie.

Tout du moins pour le moment. Alors que l’on connaît déjà douze noms parmi les « clubs fondateurs », trois places restent à pourvoir parmi ce que l’on pourrait appeler les « membres réguliers » de la compétition. Il s’agit des places laissées vacantes pour l’instant par le PSG, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, qui ont refusé de faire partie du projet.

Quels critères pour « les invités » ?

Mais ce n’est pas tout. Le projet prévoit la participation chaque année de cinq clubs, dont le processus de qualification n’a pas été clairement détaillé. Selon les résultats dans leurs championnats respectifs ? Selon leur palmarès ? Selon leur attractivité ? C’est encore le flou sur ce plan là. D’autant plus que l’UEFA menace à ce jour d’exclure les équipes qui participeront à la Superligue des compétitions nationales…

Difficile dans ces conditions d’envisager voir une équipe comme l’OM (ou l’OL ou Lille ou Monaco ou autre…) intégrer la compétition pour une saison puis retourner dans son championnat.

OM : une participation très incertaine

En revanche, si l’UEFA et les présidents des douze clubs frondeurs ne parviennent pas à s’entendre, on peut imaginer voir cette Superligue accueillir des membres permanents supplémentaires… Et alors, l’OM y trouverait sa place.

En attendant, la participation de l’OM a la compétition telle qu’elle est présentée aujourd’hui est très incertaine. Surtout que Lyon peut lui concurrencer une place, voire Monaco ou à terme, un club comme Nice, nouveau riche de la Ligue 1. En cas de non participation à la Superligue, l’OM pourrait tout simplement craindre pour sa survie. La baisse annoncée des droits télé pour les championnats nationaux et leur manque d’attractivité, tout comme  celle des compétitions européenne sonnerait alors la fin du club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi