mercredi 24 juillet 2024

Toulouse : pourquoi Philippe Montanier se fait virer

À lire

Philippe Montanier et Toulouse, c’est fini. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, le TFC a décidé de virer son entraîneur. Les explications.

13e de Ligue 1 et vainqueur de la Coupe de France le 29 avril dernier face à Nantes, le TFC est auteur d’une assez bonne saison pour une équipe de retour dans l’élite depuis un an seulement. 

Néanmoins, le club a décidé de se séparer de son entraîneur, Philippe Montanier, celui-là même qui l’a ramené en Ligue 1 avant de le qualifier pour la Ligue Europa. Une décision surprenante, mais qui s’explique.

Un objectif pas atteint 

Malgré la victoire finale de coupe de France face à Nantes, les dirigeants ne considèrent la saison du Téfécé qu’à moitié réussi en termes d’objectif. Et selon les médias Les Violets et Foot Mercato c’est une des raisons principales qui a poussé les dirigeants mettre fin à l’aventure de leur coach. 

En effet, l’objectif du club était de terminer la saison de Ligue 1 à la 10e ou 11e place. Le club ayant terminé à la 13e place, les dirigeants seraient “déçus” de ce résultat comme l’a fait entendre le président Damien Comolli en conférence de presse il y a de cela quelques jours. 

Une direction rancunière 

Une autre raison de ce licenciement et probablement la réelle raison, serait le refus du coach de s’engager sur la durée. 

En effet, sous contrat avec le club jusqu’en 2024, l’entraîneur de 58 ans s’était vu proposé l’année dernière une offre de prolongation de contrat. 

Offre refusée par l’ex-entraîneur du RC Lens, qui déclarait ne pas vouloir s’engager sur le long terme. Un refus qui a laissé un goût amer dans la bouche des dirigeants comme l’a rappelé Damien Comolli dans sa conférence de presse : « Non, nous ne proposerons pas de prolongation car nous lui avions proposé l’année dernière une durée plus longue que celle qu’il a acceptée, mais il nous a dit qu’il ne souhaitait pas s’engager sur le long terme (…). »

Philippe Montanier orphelin de Michaël Debève, Carles Martinez Novell va lui succéder  

D’abord mis à pied à titre conservatoire, l’ancien adjoint de Philippe Montanier, Michaël Debève, a été licencié durant la coupe du monde par le Téfécé.

Le club n’ayant fourni aucune explication si ce n’est qu’il « ne correspondait plus au projet », ce départ aurait beaucoup affaibli Montanier et aurait dégradé davantage la relation entre le tacticien français et ses dirigeants. 

À la suite de quoi l’entraîneur des Toulousains s’est vu imposé un adjoint qu’il ne connaissait pas en la personne de Carles Martinez Novell. Le catalan sera d’ailleurs le successeur de Montanier au poste d’entraîneur.

Mouhammadou Dramé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi