jeudi 29 septembre 2022

Victor Wembanyama / Ousmane Dieng : La NBA les attend !

À lire

L’un a 17 ans depuis janvier (Victor Wembanyama), l’autre 18 depuis mai (Ousmane Dieng). Deux phénomènes de précocité. Le monde nous les envie et la NBA les attend.

Victor Wembanyama

Physique : 9/10

Culminant à 2m19, il tire évidemment un énorme avantage de sa grande taille. Ses bras sont comme des tentacules. Lors de la récente Coupe du monde en U19 en Lettonie, où il a largement contribué à l’obtention de la médaille d’argent des Tricolores, ses qualités physiques ne sont pas passées inaperçues. Victor a fait passer le message en étant nommé dans le cinq majeur de la compétition. Il lui faut désormais prendre du poids et du muscle.

Technique : 9/10

On ne peut pas réduire son bagage technique à sa taille. Car le natif du Chesnay sait tout faire sur un terrain. Il shoote très bien, notamment à 3 points, il a une bonne vision et intelligence de jeu grâce à une grande anticipation, sa qualité de passe est également très intéressante. Il est aussi très mobile et rapide.

Mental : 8/10

Il a été surclassé depuis le plus jeune âge. Sa famille est tournée vers le sport. Son père, Felix, a été un ancien athlète de triple saut et de saut en longueur. Sa mère Elodie a joué au basket à haut niveau. Sa grande sœur Eve est membre de l’équipe de France jeunes de basket. Elle a été Championne d’Europe U16 en 2017. Son frère Oscar est également très doué au handball. Bref, Victor est programmé pour le sport de haut niveau.

Club : 8/10

Ce joueur au profil atypique et au physique unique formé à Nanterre (6,8 points, 4,7 rebonds en 16,9 minutes en Jeep Elite) a décidé de rester en France pour continuer à progresser. Désigné meilleur jeune de Jeep Elite, c’est à l’ASVEL qu’il va poursuivre sa route (en attendant de rejoindre la NBA sans doute en 2023) et jouer en Euroligue.

Avenir : 9/10

Wembanyama ne pourra prétendre à la draft qu’à partir de 2023 quand il aura 19 ans. Cependant, les mieux renseignés le voient déjà futur n°1 de la draft. Il est le plus grand espoir que le basket français ait porté. D’aucuns pensent même que s’il s’était présenté cette année il aurait été le numéro 1 !

Total : 43/50

Ousmane Dieng

Physique : 7/10

Lui-aussi est très grand (pour un meneur/arrière) puisqu’il mesure plus de 2m05. Mais le nouveau pensionnaire des New Zeland Breakers peut encore s’étoffer athlétiquement. Il a largement le temps de se faire une caisse physique.

Technique : 8/10

Sa palette technique est importante. Il est précis dans son tir et sait jouer pour les autres. Bien entendu à un si jeune âge il reste perfectible. Sa marge de progression se situe dans le domaine défensif. Cependant, techniquement c’est déjà fort !

Mental : 9/10

Très à l’écoute depuis le plus jeune âge, il se nourrit des conseils qu’on lui prodigue. Cela impacte son excellent rendement. C’est aussi un garçon qui a des qualités de leader naturelles. Il ne se cache pas quand il doit prendre des initiatives.

Club : 8/10

Le pensionnaire de l’INSEP (12,6 points, 5,8 rebonds, 2,9 passes, 1,5 interception en 29 minutes en N1) a décidé de passer professionnel dans le championnat australien (National Basketball League) avec les New Zealand Breakers. Un vrai choix assumé pour gagner en visibilité et qui « correspond le mieux à son projet sportif  » selon l’aveu de l’intéressé.

Avenir : 7/10

Wembanyama n’est pas le seul à avoir tapé dans l’oeil des spécialistes outre-Atlantique. Ces derniers comparent déjà Dieng à Paul George. Son nom est déjà évoqué aux alentours de le 5ème place de la draft 2022.

Total : 39/50

Victor Wembanyama vs Ousmane Dieng dans France Basket.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi