lundi 27 mai 2024

35 points en moins pour le club de Turin : la Juventus envoyée en Série B ?

À lire

Sanctionnée d’un retrait de 15 points en championnat par la justice italienne pour cause de transferts douteux, la Juventus de Turin a fait appel mais risque aussi un nouveau retrait de 20 points pour la gestion de sa masse salariale pendant la pandémie de Covid.

C’était le 20 janvier dernier. Au lendemain d’une victoire acquise à l’arrachée en huitièmes de finale de Coupe d’Italie contre Monza, et alors que la Juventus pointait à une prometteuse troisième place en championnat, la justice italienne du sport décidait de sanctionner le club piémontais de 15 points en raison de fraudes comptables concernant plusieurs transferts de joueurs. Il est notamment reproché aux Bianconeri d’avoir surévalué les prix de vente de certains joueurs pour enregistrer des plus-values artificiellement gonflées dans ses comptes.

Pas de Coupe d’Europe pour la Juve ? Une première depuis douze ans !

Résultat, une dégringolade à la dixième place du classement, à plus de dix points de la septième place, synonyme de qualification en Ligue Europa Conférence. En somme, la Juventus est quasiment assurée de ne pas disputer l’Europe la saison prochaine (une première depuis douze ans), sauf en cas de remontée spectaculaire au classement, qui relèverait ici davantage de l’ordre du miracle.

Au printemps 2022, la Vieille Dame était déjà passée in extremis entre les mailles du filet en étant, aux côtés de dix autres clubs, acquittée pour ce même dossier. Mais sous la pression du procureur fédéral, la cour d’appel de la Fédération avait accepté de relancer l’enquête, au grand dam de la Juventus. Résultat, une peine de 15 points de pénalité et l’interdiction pour plusieurs ex-dirigeants de toute activité dans le football pour une durée de deux ans, dont l’ancien président du club, Andrea Agnelli.

La Juve a fait appel pour les 15 points, mais n’a guère d’espoir

Face à toutes ces sanctions, le club turinois a décidé, sans surprise, de faire appel auprès du Comité olympique italien. Mais alors que sa pénalité de 15 points a déjà été appliquée au classement du Calcio italien, il est désormais peu probable que la justice italienne revienne sur sa décision. D’autant plus que la Juventus fait l’objet d’autres potentielles sanctions, cette fois ci à cause de la gestion douteuse de sa masse salariale durant la pandémie.

Selon le Corriere dello Sport, la Vieille Dame risquerait maintenant une nouvelle pénalité de 20 points pour avoir reporté le versement d’une partie des salaires de ses joueurs, et ainsi soulager ses finances, en plein cœur d’une pandémie qui aura largement détérioré la situation économique du club, en 2020. Si elle était appliquée, cette nouvelle sanction enverrait directement les Turinois à la dernière place, avec 15 points de retard sur le 17ème, et premier non relégable, La Spezia. Autant dire que cela reviendrait quasiment à envoyer les Turinois en Série B.

CR7, Dybala et Chiellini également sous la menace de sanctions

Dans cette nouvelle affaire, 22 joueurs du club, dont Cristiano Ronaldo (Al-Nassr), Paulo Dybala (AS Roma) ou encore Giorgio Chiellini (Los Angeles FC), qui ont aujourd’hui tous quittés le club piémontais, sont également dans le viseur de la justice pour avoir été complices de cette fraude financière.

Il est reproché à l’ensemble du club d’avoir fait passer ses reports de paiement comme une décision voulue par les joueurs pour soulager les finances du club, alors qu’en réalité ces derniers auraient bien touché l’argent, mais sans déclaration.

Une manœuvre qui aurait permis à la Juventus de limiter ses pertes pour la période 2018-2021. Pour l’instant présumés innocents, CR7 et ses anciens coéquipiers pourraient écoper d’une suspension de 30 jours si ces soupçons s’avéraient vrais. Un nouveau dossier peu évident à gérer pour le club turinois, qui n’en finit donc plus de s’enfoncer dans une crise aux conséquences de plus en plus lourdes.

Adrien Nerozzi-Banfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi