vendredi 1 mars 2024

Arkéa Samsic : de l’ambition pour 2022 et les grands tours

À lire

Sous l’impulsion de ses trois leaders Bouhanni, Barguil et Quintana, Arkéa Samsic reste sur une année frustrante. Il faudra faire mieux en cette saison 2022 alors que l’équipe sera invitée sur toutes les courses World Tour dont les trois grands Tours !

Le 15 octobre 2022, les instances internationales délivreront les licences World Tour. Pour postuler, Arkéa Samsic doit réaliser une belle saison et être dans les 18 meilleures équipes du classement.

En 2021, l’équipe bretonne a pris la 17ème place mondiale avec 10 victoires et surtout 16 places d’honneur qui rendent la saison frustrante notamment pour Nacer Bouhanni qui était souvent dans le coup sur le sprint sans parvenir à concrétiser.

Le sprinteur français garde la confiance de ses entraîneurs comme le confirme l’un des directeurs sportifs Arnaud Gérard :

« C’est lui le plus frustré. Le niveau actuel pour gagner des sprints est très élevé. Un sprint se joue à rien, Nacer est passé près plusieurs fois, il faut une part de chance aussi, mais il travaille bien, il est sérieux, on sait que ça finira par payer. »

En Bretagne, la cohabitation des trois leaders aussi importants et différents par leurs profils que Barguil, Quintana et Bouhanni se passe bien. Arnaud Gérard confirme que l’équipe va jouer sur plusieurs tableaux en 2022 car, pour décrocher la licence World Tour, il faut faire des résultats toute l’année, pas simplement sur les grands Tours.

« En 2021, les 10 victoires ont été obtenues par huit coureurs différents, ça met en lumière notre force collective »

Pour Arnaud Gérard, ces différents profils sont plus une force qu’une faiblesse :

« En 2021, on a signé 10 victoires et 16 places d’honneur. On aspire à gagner des étapes sur les grands Tours avec notamment Warren Barguil et Nairo Quintana, mais pas seulement. On a cherché à avoir un panel de coureurs divers pour être présent tout au long de la saison. C’est un plus d’avoir des grimpeurs et des sprinteurs de premier plan. Si un grimpeur se blesse, le second peut prendre le relais.

En 2021, l’objectif était de gagner des étapes et le maillot à pois sur le Tour, mais Nairo (Quintana) est tombé sur un grand Pogacar. En 2021, les 10 victoires ont été obtenues par huit coureurs différents, ça met en lumière notre force collective. Nos leaders sont des garçons suffisamment intelligents pour cohabiter sans problèmse. »

Une force collective qui ne devrait cependant pas suffire pour briguer une victoire finale sur le Tour de France, Warren Barguil et Nairo Quintana semblant en-dessous des Pogacar, Bernal ou Roglic :

« Déjà, il faut que l’on soit invité et si on l’est on part sur des victoires d’étapes et un maillot distinctif puis on voit les circonstances de course » reconnait Arnaud Gérard. Arkéa Samsic a été calme sur le marché des transferts contrairement aux saisons passées et elle ne compte pas simplement sur ses têtes d’affiche.

Elle donne aussi sa chance à des jeunes comme Alan Riou ou Matis Louvel qui pourront confirmer leurs belles saisons 2021 et leurs premiers succès notamment sur les trois grands Tours où l’équipe sera invitée suite au non enregistrement de Qhubeka par l’UCI.

Le mercato d’Arkéa Samsic

Arrivées : Edet (Cofidis), Guglielmi (Groupama-FDJ), Hofstetter (Israel Start-Up Nation), Ries (Trek-Segafredo), Vauquelin (VC Rouen 76), Verre (Colpack-Balan)
Départs : Anacona Gomez, Boudat, Rosa (Eolo-Kometa Cycling Team), Welten (Groupama-FDJ)

Cyclisme_Sport_Vélo

Ne manquez-pas, Le GUIDE de la SAISON 2022 vélo du Sport, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi