mardi 5 mars 2024

Course à l’Europe : Lyon a besoin d’un miracle, Nice relève le défi !

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Il reste 13 matchs à jouer (39 points à distribuer) et la course à l’Europe est plus ouverte que jamais. L’OL peut-il y croire ? Nice relève le défi.

Après un succès laborieux à Angers lors de la 25ème journée (3-1), l’Olympique Lyonnais bouclé le dernier week-end du mois de février à la 9ème place, à 8 points du 5ème, Rennes. Mathématiquement, tout reste possible pour les Gones qui peuvent aussi espérer une victoire de l’OM ou Lens en Coupe de France (dans le cas où ils ne remporteraient pas la compétition) pour voir un accessit pour l’Europe s’ajouter. La 6ème place pourrait alors donner droit à une qualification en Ligue Europa Conférence.

Avec 10 points pris lors de ses cinq derniers matchs (de la 20ème à la 25ème journée), l’OL tient un rythme qui pourrait lui permettre cet exploit. Mais l’OL est sur un fil. Laurent Blanc est face à un paradoxe. Si le lois de janvier a vu son effectif s’affaiblir (avec notamment le départ de Tetê), il a en revanche vu son équipe s’améliorer grâce aux montées en puissance de Cherki, Lepenant, Barcola et autre Diomandé, tout en devant composer avec la jeunesse des joueurs appelés à être titularisés quand les cadres sont forfaits.

Nice revient très fort

Ce qui est souvent le cas pour Corentin Tolisso et a malheureusement été le cas pour Lacazette et Gusto. En sachant que les arrivées de Sarr et Jeffinho en janvier sont surtout destinés aux prochaines saisons. Forcé de s’adapter à un effectif qu’il n’a pas choisi (on sait que Blanc voulait recruter de l’expérience cet hiver), le successeur de Peter Bosz a fini de s’acclimater et pense être en mesure de tirer l’OL vers le haut. A l’image de la victoire contre Lens (1-0, 23ème journée). Mais Lyon n’a plus le droit à l’erreur et en a fait une grosse en perdant à Auxerre (24ème journée), alors relégable.

Le principal obstacle à l’OL dans sa quête d’Europe, s’appelle surtout Rennes, Lille, ou encore Nice, qui avancent vite. ça fait trois équipes au minimum à dépasser, sans parler de Lorient. Même si les Merlus s’écroulent. En sachant que d’ici la fin de saison, l’OL doit aller à Lille et au Parc, et recevra Rennes, l’OM et Monaco. Ce sera tout ou rien. Si l’OL ne hausse pas son niveau de jeu, il peut même glisser dans la deuxième partie du tableau.

Des équipes classées entre la 5ème et la 10ème place, c’est Lille qui paraît le mieux placé pour gagner la dernière place pour l’Europe derrière le quatuor PSG, OM, Monaco et Lens, mais Rennes, qui tient la place et Nice, qui a pris 20 points (en 8 journée) depuis la 18ème journée et l’arrivée de Didier Digard sur le banc, avec des victoires à Lens, à Marseille et à Monaco !

Les principaux chocs dans la course à l’Europe

26ème journée :

Lens - Lille

Rennes – OM

27ème journée :

Lille – Lyon

29ème journée :

PSG - Lyon

Rennes – Lens

30ème journée :

Nice – PSG

Lyon – Rennes

31ème journée :

PSG - Lens

32ème journée :

Lyon – OM

Lens – Monaco

34ème jouirnée :

Nice - Rennes

Lens - OM

35ème journée :

Monaco – Lille

36ème journée :

Lille – OM

Lyon – Monaco

37ème journée :

Rennes – Monaco

38ème journée :

Nice – Lyon

1 COMMENTAIRE

  1. Lyon a du caractere mais il faudra de l’efficassité et la finition. C’est un club qui merite une place europeenne pour remonter la france à l’indice uefa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi