jeudi 2 février 2023

Julien Simon (Total Energies) : « Une saison importante pour mon avenir »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le Rennais de 37 ans, Julien Simon se rapproche de plus en plus de sa fin de carrière. Mais il repousse sans cesse l’heure fatidique à force de travail et de professionnalisme.

Quel regard portez-vous sur votre saison 2022 ?

Cela a été une saison pleine avec trois victoires (GP du Morbihan, Tour du Finistère, 1ère étape du Tour du Limousin, Ndlr). J’ai été assez régulier. Je n’ai pas abandonné une fois. J’ai vécu une bonne saison. Cela a été une de mes meilleurs en termes de succès et de points UCI.

Vous avez remporté plusieurs courses dans votre carrière en Bretagne. Ce n’est pas un hasard !

Effectivement. Ce sont en général des courses un peu vallonnées qui me conviennent bien. Je ne m’exprime pas qu’en Bretagne pour autant ! Mais les courses dans cette région se déroulent souvent quand je suis aussi dans un pic de forme en mai.

Quelles sont vos ambitions en 2023 ?

Je veux poursuivre comme je l’ai fait en 2022 après deux saisons difficiles. J’ai pris du plaisir. J’ai conscience que je vis mes dernières années de carrière. J’ai 37 ans. Je ne vais pas durer jusqu’à 45 ans. Je suis un compétiteur. Je veux jouer ma carte sur des arrivées, tout en étant utile à mon équipe. Je veux sentir que je sers à quelque chose en aidant les jeunes et en leur apportant mon expérience, à travers ce que j’ai appris depuis des années.

« Sagan est quelqu’un de sympa et de simple »

2023 sera-t-elle votre dernière saison en tant que coureur professionnel ?

Ce n’est pas évident de se positionner là-dessus surtout après les sensations que je viens de retrouver et les résultats que j’ai obtenus. Je prends saison après saison. J’ai signé un an de plus. On ne peut pas savoir de quoi demain sera fait. La saison prochaine sera importante concernant mon avenir. Il doit me rester entre un an et trois ans à courir. Je ne veux pas faire l’année de trop, mais j’aime tellement cela ! Je prends toujours du plaisir à aller m’entraîner et à être sur les courses.

Julien Simon prend du plaisir

Vous aimez beaucoup transmettre. Vous voyezvous devenir directeur sportif dans le futur ?

Je suis quelqu’un de simple et de discret. Quand je suis avec les jeunes, il n’y a pas de barrières. Cela passe bien. J’aime leur donner des petits conseils. Pour l’instant, je ne suis pas dans l’optique de devenir directeur sportif. Après, il ne faut jamais dire jamais. Mais je ne pense pas à cela en ce moment. Quand je vais être lancé dans ma saison, je serai à 100% dedans.

Quelles sont vos relations avec Peter Sagan l’exubérant ?

Peter, quand il est dans l’équipe, n’est pas le même que quand il est en dehors du vélo, bien plus showman. Il y a aussi la barrière de la langue du fait qu’il ne parle pas français. Me concernant, j’ai des bases, mais je ne suis pas très fort en anglais (sourire). Après, quand on doit prendre des décisions en course, cela se passe très bien. C’est quelqu’un de sympa et de simple.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi