dimanche 23 juin 2024

Karl-Anthony Towns, l’homme derrière la légende

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Towns est un joueur formidable et dans la légende le 14 mars dernier lorsqu’il atteint la barre des 60 points dans le match cotre les Spurs. À la découverte d’un joueur dans la légende.

UN RECORD À 60 POINTS

Le 14 mars, Karl-Anthony Towns rentre encore un peu plus dans l’histoire. Il capitalise 60 points (dont 32 dans le 3ème quart temps) et capte 17 rebonds pour assurer la victoire contre les Spurs (149-139). C’est son record personnel et celui de la franchise au scoring. Il rejoint James Harden (61/15) et Shaquille O’Neal dans un match à 60 points ou plus et 15 rebonds ou plus lors des 30 dernières saisons.

IL A VÉCU UNE TRAGÉDIE FAMILIALE

Dire que « Kat » a été touché par la crise sanitaire relève de l’euphémisme. Sa famille toute entière a été frappée. Sept de ses proches, dont sa mère, sont morts après avoir contracté la Covid.

LE PREMIER CHOIX DE LA DRAFT 2015

Le natif du New Jersey n’a pas attendu pour s’illustrer. Le 25 juin 2015, le pivot des Wildcats du Kentucky est sélectionné par les Timberwolves comme le premier choix de la draft.

LE ROOKIE DE L’ANNÉE 2016

En l’espace d’une saison, « Special K » va faire l’unanimité. Il va être titulaire lors de chacune des rencontres de son équipe. Il va finir avec des moyennes très élevées (18,3 points, 10,5 rebonds et 1,7 contre). A la fin de la saison, il est élu logiquement Rookie de l’année.

IL A ÉTÉ INTERNATIONAL TRÈS JEUNE

L’ancien joueur phare des Kentucky Wildcats en NCAA porte avec brio les couleurs de l’équipe de la République Dominicaine depuis l’âge de 16 ans. Sa première cape remonte à 2012. Il a été éligible car sa mère était Dominicaine.

IL A REMPORTÉ LE CONCOURS À 3 POINTS DU ALL-STAR GAME

Que Towns par son profil règne sous le cercle ne surprend personne. Par contre qu’il soit si fort à trois points est plus étonnant. C’est ce qu’il a démontré récemment lors du ThreePoint Contest du All-Star Game 2022. C’est historiquement le traditionnel concours de tirs à trois points. Towns est devenu le premier pivot à remporter ce concours devant des spécialistes comme Luke Kennard et Trae Young qu’il a battu en finale. Une sacrée performance pour celui qui affirme être le meilleur intérieur tireur.

SA 3ÈME SÉLECTION ALL-STAR GAME L’A LAISSÉ DE MARBRE

Après 2018 et 2019, Karl-Anthony Towns est devenu pour une troisième fois All Star en 2022. De son propre aveu, cette nouvelle distinction personnelle ne l’a pas ému plus que cela. Pour plusieurs raisons. Il a vécu un drame familial ce qui lui a fait relativiser les choses. Puis quand il a été élu, l’intérieur des Wolves était déjà en mission play off, ce qui l’a poussé à repenser son cas personnel. Enfin, il a appris à recevoir les honneurs en prenant du recul et ses distances : « Je suis déjà passé par ce processus. J’avais l’impression que j’allais en être et j’ai été snobé. Un snobisme permanent. Plus rien ne me surprend dans le fait d’être sélectionné ou non ».

IL FRÉQUENTE UNE STAR DE TÉLÉ RÉALITÉ

Depuis juillet 2020, Karl-Anthony Towns est en couple avec Jordyn Woods. Cette jeune femme est connue aux USA pour être modèle et chanteuse. Elle est apparue aussi dans le programme de télé-réalité Life of Kylie. Son nom arrive également en 8ème position dans les recherches sur google au Pays de l’Oncle Sam. Jordyn Woods n’a pas manqué l’occasion de démontrer ses sentiments envers le champion des Wolves. Elle a tenu à lui rendre hommage sur son compte Instagram suite à la victoire de Minnesota contre les Clippers (109-104) :

« Ce moment est si spécial pour nous car cela fait deux ans que Jackie (la mère de Towns) est partie. Je sais à quel point tout cela a été si dur sans elle. Si fière de toi @karltowns » a écrit la jeune femme sous la photo où les deux êtres se sont serrés l’un contre l’autre après la victoire contre la franchise de Los Angeles.

UN JOUR SANS CONTRE LES CLIPPERS

Quand les Wolves ont battu les Clippers (109-104), ils ont pris le chemin des playoff. Très mal à l’aise durant cette soirée, Towns a connu un jour sans. Certains observateurs ont même jugé ce moment comme le pire de sa carrière avec un médiocre 3/11 au shooting et seulement 11 points. A la fin de la rencontre, les internautes se sont déchaînés sur les réseaux sociaux et Towns en a pris pour son grade…

UNE PROLONGATION RECORD

En septembre 2018, le numéro 32, dont le contrat rookie arrivait à terme à l’été 2019, a prolongé son contrat avec les Wolves pour cinq ans et 190 millions de dollars. Avec 31 650 600 dollars cette saison, c’était le 24ème joueur le mieux payé de la NBA. Un salaire qui va passer à 33 833 400 dollars en 2022/2023 puis à 36 016 200 dollars en 2023/2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi