mercredi 24 juillet 2024

L’arbitrage de PSG-OM décrypté : non, François Letexier ne s’est pas trompé

À lire

Oui, François Letexier a eu souvent raison hier soir, même si trois buts ont été refusés pour Hors-jeu (dont deux pour le PSG) et qu’un pénalty sévère a été sifflé contre l’OM.

Alors que la VAR a beaucoup fonctionné pendant ce Classico et que les décisions de François Letexier sont fortement débattues, nous avons revu le match. Après avoir analysé ses décisions, on s’aperçoit qu’il s’est réellement trompé seulement deux fois, sans conséquences sur le résultat : en avertissant Neymar sur une simulation de Matteo Guendouzi et en oubliant une grossière faute de Marquinhos sur Dimitri Payet.

17ème minute : carton jaune pour Marco Verratti

Le milieu de terrain espagnol est battu par Matteo Guendouzi, qui lui échappe. En voulant le rattraper, le Parisien trébuche et en tombant, attrape la jambe du Marseillais, qui tombe. Premier carton du match de M. Letexier, complètement logique.

21ème minute : carton jaune pour Gerson

Servi par Mbappé, Lionel Messi s’approche dangereusement de la surface de l’OM, mais est stoppé irrégulièrement par Gerson. La faute n’est pas énorme, mais suffisante pour faire tomber l’Argentin. Elle est effectuée dans une zone dangereuse, pas loin du but, ce qui justifie le carton jaune.

37ème minute : carton jaune pour Nuno Mendes

Le combat entre Nuno Mendes et le fougueux Matteo Guendouzi est âpre. Le jeune portugais est contraint de faire faute, sanctionnée par un carton jaune méritée.

40ème minute : but refusé à Lionel Messi

Lancé sur la gauche dans le dos de la défense marseillais, Nuno Mendes centre fort au premier poteau. Lionel Messi surgit et trompe Pau Lopez. Mais le but est (logiquement) refusé pour un hors-jeu de quelques centimètres du latéral portugais au départ de l’action, sous contrôle de la VAR.

45ème + 1 : penalty pour le PSG

Alors que Neymar est en possession du ballon à l’entrée de la surface, il tente de faire passer le cuir par dessus Rongier. La balle semble effleurer la cuisse du Marseillais avant d’être déviée par son coude, puis de rebondir sur la main de Gerson. Après avoir recours à la VAR, M. Letexier accorde un penalty aux Parisiens. Un choix très contesté par les joueurs de l’OM qui revendiquent le fait que le ballon a rebondit sur la cuisse. Selon le règlement, le penalty n’aurait alors pas dû être accordé. Mais, même en regardant à de multiples reprises, o a du mal à se rendre compte. Oui, le ballon touche la cuisse, mais la trajectoire n’est pas déviée. On dira que c’est du 50/50. Le penalty est sévère, mais en aucun cas imaginaire.

46ème minute : carton jaune pour Idrissa Gueye

Le Sénégalais du PSG commet une fat d’anti jeu flagrante sur Amine Harit qui vient de rentrer. M. Letexier a raison de lui infliger un jaune.

55ème : carton jaune pour Neymar

Le Brésilien intervient sur Matteo Guendouzi, mais ne le touche pas. Le Marseillais fait pourtant comme s’il avait été littéralement « descendu » par le Parisien, hurlant de douleur. M.Letexier se laisse berner et adresse un jaune à Neymar.

75ème : but refusé à Kylian Mbappé pour hors-jeu

A la suite d’un très beau mouvement, Lionel Messi remet à Kylian Mbappé dans la surface. Ce dernier trompe Paul Lopez d’une frappe instantanée. Mais une fois encore, le but est refusé logiquement pour un hors-jeu du n°7 parisien, validé par la VAR.

83ème minute : grosse faute de Marquinhos sur Dimitri Payet

Le capitaine de l’OM se plaint, à juste titre, d’une grosse faute de Marquinhos, qui intervient tardivement, alors qu’il s’est déjà débarrassé du ballon. Sur le coup, on pense que M. Letexier laisse l’avantage aux Marseillais et qu’il va revenir sur cette faute grossière. Mais il n’en est rien. L’arbitre explique à Payet qu’il n’y a pas faute. Donc pas de carton, que le défenseur parisien aurait pourtant largement mérité.

85ème minute : but refusé pour William Saliba

Sur un coup franc tiré de la gauche par Dimitri Payet, William Saliba est plis prompt que tout le monde et propulse le ballon sous la barre de Donnarumma. Mais, après consultation de la VAR, M. Letexier refuse le but pour un hors-jeu de quelques centimètres. C’est la triste loi binaire de la VAR. Il y a bien hors-jeu.

90ème + 1 : carton jaune pour Kylian Mbappé

Remplacé par Mauricio Pochettino, qui décide de faire entrer Mauro Icardi, Kylian Mbappé refuse de sortir par l’endroit le plus proche (comme l’exige le règlement), ais préfère rejoindre directement le banc. Il est logiquement averti.

90ème + 2 : carton jaune pour Gianluigi Donnarumma

La fin de match est crispante, l’OM jette toutes ses forces dans la bataille pour tenter d’égaliser. Le portier italien est coupable d’un geste d’anti jeu et écope d’un carton jaune logique.

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a bien hors jeu pour Saliba mais le but aurait dû être accordée
    J’ai un exemple Icardi il était déjà au PSG a mit un but qui a été accordé après visionnement du ralenti alors que l’Argentin était hors jeu de 30cm la Saliba n’est hors jeu que de 10-15 cm alors ton raisonnement est complètement débile car oui l’arbitre été corrompu dimanche dernier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi