mercredi 17 juillet 2024

Le journal de l’Euro : le Portugal au plus mal… le point complet après les deux premières journées

À lire

Alors que les deux premières journées ont été entièrement jouées, retrouvez un journal de l’Euro un peu particulier, avec le point dans chacun des groupes.

Après 24 matchs et avant la dernière journée des matchs de groupe qui commence aujourd’hui avec Italie – Pays-de-Galles et Suisse – Turquie (les deux matchs à 18h), seulement trois équipes sont officiellement en huitièmes de finale après avoir remporté leurs deux premiers matchs : l’Italie, les Pays-Bas et la Belgique. Officiellement, une seule est éliminée : la Macédoine du Nord, qui même en remportant sont dernier match, ne pourra pas échapper à la quatrième place dans le groupe C en raison de ses défaites face à l’Ukraine et l’Autriche.

Toutefois, certaines nations sont à deux doigts de faire leurs bagages pour rentrer à la maison. C’est le cas notamment de la Turquie, qui n’a aucun point et une différence de buts de moins 5. Pour être troisièmes du groupe A, les Turcs doivent battre les Suisses en marquant le plus de buts possibles pour espérer. Mais trois points (et sans doute une différence de buts négative) ne devrait pas suffire.

La France peut renvoyer les champions d’Europe 2016 à la maison !

Les Danois (0 point et -2) sont un peu dans le même cas dans le groupe B. Leur premier objectif est de battre la Russie, mais là encore, avec seulement trois points, il est au moins impératif d’avoir une différence de buts positive pour passer. Et encore…

Pour bien comprendre les enjeux de la troisième journée (expliqués ci-dessous), reportez-vous aux critères de départage instaurés par l’UEFA pour cette compétition. Si deux équipes du même groupe ont le même nombre de points, c’est le résultat du match entre elles qui les départage (voir en fin d’article).

GROUPE A

L’Italie est qualifiée alors que la Suisse et la Turquie jouent une finale pour la troisième place. Les Gallois, deuxièmes avec 4 points (+2) semblent à l’abri. Il faudrait une lourde défaite contre les hommes de Mancini en même temps qu’une large victoire des Suisses pour les éliminer.

Le classement :

1. Italie, 6 pts +6

2. Pays-de-Galles, 4 pts +2

3. Suisse, 1 pt -3

4. Turquie, 0 pt -5

GROUPE B

Comme expliqué plus haut, les Danois sont dans une position très inconfortables. Mais en cas de victoire par deux ou trois buts d’écart contre les Russes, et de défaite de la Finlande, ils termineront deuxième (dans un classement à trois avec la Russie et la Finlande).

Le classement :

1. Belgique,  6 pts

2. Russie, 3 pts  -2

3. Finlande, 3 pts O

4. Danemark, 0 pt -2

Les derniers matchs (21 juin, 21h)

Belgique – Finlande

Russie – Danemark

GROUPE C

Les Pays-Bas sont qualifiés, la Macédoine du Nord est éliminée, alors que l’Autriche et l’Ukraine se disputent les deuxième et troisième. Un nul pourrait qualifier les deux équipes.

Le classement :

1.Pays-Bas, 6 pts +3

2. Ukraine, 3 pts 0

3. Autriche, 3 pts 0

4. Macédoine du Nord, 0 pt -3

Les derniers matchs (21 juin, 18h)

Pays-Bas – Macédoine du Nord

Ukraine – Autriche

GROUPE D

Bien partis pour se qualifier, Anglais et Tchèques vont se battre pour la première place. Mais attention, s’il y a un perdant, celui-ci pourrait se retrouver en danger avec une troisième place pas forcément très forte. Une grosse victoire des Ecossais sur les Croates mettrait les Anglais en danger, quand un simple succès des Croates pourrait être préjudiciable aux Tchèques.

Le classement :

1. Rep. Tchèque, 4 pts +2

2. Angleterre, 4 pts +1

3. Croatie, 1 pt -1

4. Ecosse, 1 pt -2

Les derniers matchs (22 juin, 21h) :

Croatie – Ecosse

Angleterre – Rep. Tchèque

GROUPE E

Non seulement les quatre équipes peuvent se qualifier, mais elles peuvent aussi terminer en tête de leur groupe ! L’Espagne a toutefois plutôt intérêt à battre la Slovaquie pour ne pas se retrouver à la porte en cas de succès de la Pologne sur la Suède. La tâche sera ardue car un nul devrait suffire aux Slovaques pour se qualifier.

Le classement :

1. Suède, 4 pts +1

2. Slovaquie, 3 pts +1

3. Espagne, 2 pts 0

4. Pologne, 1 pt -1

Les derniers matchs (23 juin, 18h) :

Suède – Pologne

Espagne – Slovaquie

GROUPE F

La deuxième journée a complètement bouleversé la tendance. Aujourd’hui, ce sont les Allemands qui semblent les mieux placés pour se qualifier. Il leur suffit de battre les Hongrois (match à Munich) pendant que Portugais et Français vont en découdre. Un match nul suffit aux Bleus pour passer, mais une défaite par le plus petit des écarts devrait aussi suffire.

Dans ce groupe, ce sont les Portugais qui sont en dangers. En cas de défaite contre les Bleus, ils ont de bonnes chances de prendre la porte.

A noter que les matchs du groupe F se jouant en dernier, les quatre équipes auront toutes les données en main, notamment en ce qui concerne le classement des troisièmes.

Le classement :

1. France, 4 pts +1

2. Allemagne, 3 pts +1

3. Portugal, 3 pts +1

4. Hongrie, 1 pt -3

Les derniers matchs (23 juin, 21h)

Portugals – France

Allemagne – Hongrie

> Les critères de départage en cas d’égalité

  1. Plus grand nombre de points obtenus dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
  2. Meilleure différence de buts dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
  3. Plus grand nombre de buts marqués dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
  4. Si, après l’application des critères 1, 2 et 3 plusieurs équipes sont toujours à égalité, les critères 1, 2 et 3 sont à nouveau appliqués exclusivement aux matches entre les équipes restantes afin de déterminer leur classement final. Si cette procédure ne donne pas de résultat, les critères 5 à 10 s’appliquent dans l’ordre indiqué aux équipes encore à égalité ;
  5. Meilleure différence de buts générale ;
  6. Plus grand nombre de buts marqués ;
  7. Plus grand nombre de victoires ;

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi