dimanche 25 septembre 2022

Les notes de Nantes – Nice (1-0) : Kolo Muani guide les Canaris vers la Coupe de France

À lire

Retour sur la victoire du FC Nantes en finale de la Coupe de France (1-0, but de Blas sur penalty).

FC Nantes : Kolo Muani tire son équipe vers le haut

Alban Lafont (6) : il a montré à son entraîneur qu’il avait eu raison de le titulariser, en se montrant décisif quand il le fallait.

Nicolas Pallois (7) : un grand match du solide défenseur nantais, qui s’en est donné à cœur joie pour couper toutes les attaques niçoises.

Andrei Girotto (6,5) : comme Pallois, le Brésilien s’est montré intransigeant défensivement.

Sergio Castelleto (6) : un peu moins en vue que ses deux partenaires de la défense centrale, il a aussi été très efficace.

Marcus Coco (6) : replacé dans un rôle de piston droit, l’ancien attaquant a fait un match très sérieux.

Quentin Merlin (6) : sérieux, appliqué, le jeune nantais est à l’origine du but en centrant le ballon contré par Boudaoui.

Samuel Mououssamy (6) : préféré à Cyprien au milieu, il a été très actif.

Pedro Chirivella (5,5) : l’Espagnol a beaucoup couru, mais on aurait aimé le voir un peu plus présent offensivement.

Ludovic Blas (6) : un bon match du capitaine nantais, qui n’a pas tremblé au moment de transformer le penalty.

Randal Kolo Muani (7,5) : le meilleur joueur sur le terrain. Il a mis la pression sur la défense niçoise pendant 90 minutes.

Moses Simon (5) : trop timide pour inquiéter les défenseurs niçois, il a manqué sa finale.


OGC Nice : Dolberg fantomatique

Marcin Bulka (5,5) : le gardien niçois n’a rien à se reprocher.

Jordan Lotomba (5) : le latéral niçois a fait son travail défensivement, mais ne s’est pas montré assez tranchant offensivement.

Jean-Clair Todibo (6) : un match solide défensivement, même s’il est apparu très nerveux.

Dante (5,5) : il s’est contenté de défendre, il n’a pas beaucoup pesé.

Melvin Bard (5) : lui aussi est apparu très nerveux tout au long du match.  

Hicham Boudaoui (5) : l’international algérien n’a pas apporté suffisamment dans le jeu. Il a eu le malheur de faire a main qui a précipité a défaite de son équipe.

Pablo Rosario (5,5) : un match quelconque. Il n’a jamais été en mesure d’apporter offensivement.

Khephren Thuram (6) : très actif, le fils de Lilian Thuram a beaucoup essayé, mais en vain.

Kasper Dolberg (3) : un match complètement raté pour le Danois, qui n’ jamais pesé sur la défense nantaise, bien pris par Pallois.

Amine Gouiri (4) : beaucoup trop timide pour déstabiliser la défense nantaise. Il a très peu combiné avec ses coéquipiers de l’attaque.

Andy Delort (5) : cadenassé par les défenseurs nantais, il a été inoffensif.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi