vendredi 21 juin 2024

Ligue 2, les enjeux de la dernière journée : Caen au bord du gouffre

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

24 heures avant la Ligue 1, dont la 37ème journée s’annonce passionnante et pleine de suspense, la Ligue 2 connaitra son épilogue ce soir. Montée, barrages, relégation, tous les enjeux décryptés.

Montée :  Toulouse a besoin d’un miracle

C’est officiel depuis la semaine dernière, Troyes jouera en Ligue 1 la saison prochaine. L’ESTAC compte cinq points d’avance sur son dauphin, Clermont, et ne peut plus être rejoint.

Qui va l’accompagner directement au niveau supérieur ? Sans doute Clermont, mais ce n’est pas encore officiel. En effet, les Auvergnats comptent trois points d’avance sur Toulouse et une différence de buts nettement favorable (+37 contre +29). Pour voir Toulouse revenir il faudrait une défaite de Clermont (à Caen) et un succès du TFC (à Dunkerque) avec des scores permettant d’inverser la tendance (par exemple : 4-0 pour Caen et 4-0 pour Toulouse…

Les play-off : Auxerre compte sur Chambly

Officiellement, une seule équipe est certaine d’y participer (si elle ne réussit pas l’exploit à Dunkerque) : Toulouse. Les joueurs de Patrice Garande ont sept points d’avance sur le quatrième (Grenoble) et sont même certains de terminer à la troisième place.

Derrière, tout est encore possible. Auxerre est sixième, trois point derrière Grenoble et deux derrière le PFC, mais compte une meilleure différence de buts. Si l’AJA gagne à Sochaux, elle peut compter sur une défaite de Grenoble (à domicile contre Rodez qui n’a plus rien à jouer) ou un nul du Paris FC face à Chambly (qui vient chercher son maintien à Charletty) pour passer 5ème, voir même 4ème.

Maintien : Caen en grand danger

De Niort (16ème avec 41 points mais une différence de buts de -22) à Chambly (19ème avec 38 points et -20), tout peut encore se passer.

Caen (18ème avec 38 points et -16) doit battre Clermont et compter sur une défaite de Dunkerque (40 points et -16) pour éviter les barrages. Mais si Chambly gagne à Paris et que Caen ne bat pas Clermont, les Normands seront directement condamnés au National. Niort, qui reçoit Guingamp (qui ne joue plus rien), doit se méfier d’un mauvais concours de circonstances (défaite et victoire d’au moins deux équipes parmi Dunkerque, Caen er Chambly).

Mathématiquement, Pau peut encore descendre mais les Palois sont protégés par leur bien meilleure différence de buts que leurs adversaires. Ils ont 41 points et une différence de -8. Il faudrait qu’ils perdent au moins 10-0 à domicile contre Valenciennes pour être en danger.

> Le programme de la 38ème et dernière journée de Ligue 2 (tous les matchs à 20h) :

Caen – Clermont

Dunkerque – Toulouse

Paris FC – Chambly

Pau – Valenciennes

Le Havre – Troyes

Grenoble – Rodez

Sochaux – Auxerre

Nancy – Amiens

Châteauroux – AC Ajaccio

Niort – Guingamp

> Pour rappel, les barrages se dérouleront ainsi :

Mardi 18 mai : le 4ème contre le 5ème (un seul match, sur le terrain du 4ème)

Vendredi 21 mai : le vainqueur de ce match par aller et retour contre le 3ème (chez le 3ème de Ligue 2)

Le vainqueur affrontera ensuite le 18ème de Ligue 1 par match aller (jeudi 27 mai) et retour (dimanche 30 mai), avec match retour chez le 18ème de Ligue 1.

> Le 18ème de Ligue 2 jouera contre le 3ème de National. Match aller le mercredi 19 mai, retour le samedi 22 mai chez le club de Ligue 2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi