jeudi 25 avril 2024

Lille – Lens (vendredi, 21h) : l’équipe type du derby

LILLE - LENS (VENDREDI, 21H)

À lire

6 Lillois, 5 Lensois : nous avons composé l’équipe type du derby du nord. Et elle a de la gueule !

Après la trêve internationale, la Ligue 1 reprend ses droits dès vendredi, avec un choc de haut de tableau particulièrement excitant, entre Lille et Lens. Non seulement c’est un derby (les deux villes du nord sont distantes de 38,5 km), mais c’est le 4ème qui reçoit le 6ème. 

Inutile de faire un dessin pour expliquer qu’il s’agit un peu plus d’une suprématie régionale entre le LOSC et le Racing, qui peut s’installer dans les quatre premiers en cas de succès à Pierre Mauroy. 

En dehors des blessés de longue date (Umtiti, Ilic et Morais côté Lille, Cabot et Machado, côté lensois), Frankowki, revenu légèrement blessé de ses matchs de barrage pour l’Euro avec la Pologne, est incertain. Avant que Paulo Fonseca et Franck Haise dressent leur onze pour le coup d’envoi, nous avons composé l’équipe type de ce derby, avec 6 Lillois et 5 Lensois.

Gardien de but : Samba légèrement devant Chevalier

Les deux gardiens se valent. Si Lucas Chevalier est très prometteur, Brice Samba a plus d’expérience. Mais tous les deux ont énormément de talent. D’ailleurs, le Lillois est n°1 chez les Espoirs et le Lensois n°2 chez les A. 

Défense : une charnière Yoro – Danso

Un joli pêle-même avec deux joueurs de chaque équipe. Une charnière Yoro – Danso et des latéraux très offensifs : Frankowski – Ismaily. Même si le Polonais de Lens est surtout habitué à jouer comme piston, avec une défense à trois.

Milieux : André en patron

Le véritable patron du milieu de terrain est Lillois. André est entouré du jeune et prometteur El-Aynoui et du plus expérimenté Bntaleb. Des joueurs très actifs, capables de récupérer beaucoup de ballons et surtout, de bien les exploiter.

Attaquants : l’énergie de Sotoca

Dans ce secteur, il n’y a pas photo. Le Canadien David, deuxième meilleur buteur de Ligue 1 s’impose en pointe, avec Zhegrova sur le côté droit. De l’autre côté, Sotoca doit sa place (au détriment de Da Costa) à son incroyable énergie et son activité sans limite. Tous les entraîneurs de Ligue 1 rêvent d’avoir un tel joueur, même si ce n’est pas le plus talentueux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi