jeudi 25 avril 2024

Objectif Ligue 1 : cette fois, Saint-Etienne ne laissera pas passer sa chance

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

VALENCIENNES – SAINT-ETIENNE (SAMEDI, 15H)

En cas de succès à Valenciennes samedi (15h), Saint-Etienne prendra provisoirement la 2ème place, qui permet de monter directement en Ligue 1. Il faut dire que depuis l’arrivée de Dall’Oglio, aucune équipe ne fait mieux que les Verts.

24 points. Depuis l’arrivée de’Olivier Dall’Oglio dans le Forez, Saint-Etienne a pris 24 points en 12 matchs. C’est mieux qu’Auxerre (23 points pris) et très largement mieux qu’Angers (10 points). Un parcours qui permet aux Verts d’être plus que jamais en course pour la montée, à 9 journées de la fin de la saison. 

En gagnant notamment à Angers et à Geoffroy-Guichard face à Auxerre, les Stéphanois ont complètement rebattu les cartes. Si l’AJA conserve une belle petite avance (7 points) au moment d’aborder la dernière ligne droite, le SCO, qui marchait sur l’eau, s’écroule et n’est plus qu’à deux petits points. 

La grosse mise en garde de Loïc Perrin

Avec deux matchs contre des mal classés (à Valenciennes et face à Concarneau), les Verts pourraient même profiter des prochaines journées pour faire mieux que conforter leur place de barragiste. « L’ASSE, 3ème du classement ? On commence à s’imaginer des choses… » lâchait d’ailleurs celui qui a succédé à Laurent Batlles pour redonner de l’ambition aux Verts. 

L’ancien entraîneur de Dijon, Brest ou Montpellier, salue l’état d’esprit retrouvé de ses joueurs, dans une ambiance exceptionnelle, qui peut donner des ailes. « Mentalement, on a été solide, ce n’était pas simple de subir toute cette pression là. On a vu, aussi, qu’on pouvait jouer chez nous dans un stade plein, sans trembler aussi. C’est bien de le souligner ».

Toutes les conditions sont réunies aujourd’hui pour propulser les Stéphanois vers les sommets. Au pire barragistes, mais au mieux, vers une montée directe, promise aux deux premiers de Ligue 2.  Une situation qui changerait tout à l’avenir du club, qui prendrait de la valeur (de 10 à 40 millions ?).

Loïc Perrin en est conscient, mais veut surtout mettre en garde les joueurs. « On a la possibilité d’atteindre la Ligue 1, car on est dans une période positive 1 », a confié le directeur sportif stéphanois sur l’antenne d’Europe 1, mais « en restant humble (…) Il faut être à 100 % chaque week-end, quel que soit l’adversaire, parce que la Ligue 2, c’est compliqué ». Personne d’autre que les Stéphanois, qui ont fait du yoyo depuis le début de saison, en alternant les bonnes et les mauvaises séries, n’est mieux placé pour le savoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi