dimanche 2 octobre 2022

Mercato Top 14 : Jaminet, Parra… Les bons coups du mercato

À lire

Le marché des transferts a été animé. Deux clubs, La Rochelle et le Stade Toulousain ont été très actifs (signature de Jaminet).

Après avoir sauvé la place de l’USAP en Top 14, Melvyn Jaminet part l’esprit tranquille à Toulouse. Après quatre ans en Catalogne, il s’est engagé avec le Stade Toulousain pour les trois prochaines années, mais l’arrière international de 23 ans sera en concurrence avec Thomas Ramos. Champion de Pro D2 en 2021, auteur du Grand Chelem cette année, tout est allé très vite pour Jaminet qui était destiné à un grand club après son passage frustrant à Toulon entre 2006 et 2015.

CAMILLE LOPEZ (De Clermont À Bayonne)

L’Aviron Bayonnais se dote d’une charnière expérimentée pour son retour en Top 14. L’ouvreur sera Camille Lopez qui s’est engagé pour deux ans après huit saisons à Clermont où il a été champion de France en 2017, vainqueur du Challenge Européen en 2019, finaliste du Top 14 en 2015 et 2019 et finaliste de la Champions Cup en 2015 et 2017. A 33 ans, l’ancien joueur de l’UBB, de l’USAP et donc de Clermont revient dans son Sud-Ouest natal. MAXIME MACHENAUD (du Racing 92 à Bayonne)

ANTHONY BELLEAU (de Toulon à Clermont)

En concurrence avec Louis Carbonel à Toulon, Anthony Belleau sera en concurrence avec Jules Plisson à Clermont. L’ouvreur s’est engagé pour trois ans. A 26 ans le joueur formé à Agen a décidé de donner un nouvel élan à sa carrière. L’international (12 sélections) qui également dépanner au centre était dans le Var depuis 2014, il a été vice-champion de France en 2017 et double finaliste du Challenge Européen (2020, 2022), mais n’est jamais parvenu à s’imposer comme titulaire face à Louis Carbonel.

LOUIS CARBONEL (de Toulon à Montpellier)

Louis Carbonel quitte son club de cœur pour Montpellier pour les trois prochaines saisons. Ce départ a créé des tensions entre le président toulonnais et les supporteurs qui avaient lancé une pétition pour qu’il reste. Cette arrivée à Montpellier devrait le remettre en selle pour se rapprocher des Bleus car le talent est là.

MELVYN JAMINET (de Perpignan à Toulouse)

de l’Aviron Bayonnais avec Camille Lopez. Après l’UBB et Agen, le demi de mêlée a passé dix ans au Racing 92. Champion de France en 2016, finaliste de la Champions Cup en 2016, 2018 et 2020, Machenaud s’est engagé pour trois saisons avec l’Aviron.

MORGAN PARRA (de Clermont au Stade Français)

Après Camille Lopez, un deuxième joueur historique quitte Clermont. Morgan Parra avait envie de se lancer un autre défi à 33 ans et après 13 ans à Clermont. Le Stade Français est son troisième club professionnel après Bourgoin et donc Clermont. Il s’est engagé pour deux ans et retrouve Gonzalo Quesada qu’il avait côtoyé en équipe de France (71 sélections) quand l’Argentin était dans le staff. Champion de France en 2010 et 2017, vainqueur du Challenge Européen en 2019, finaliste de ce même Challenge en 2009, du Top 14 en 2015 et 2019, de la Coupe du Monde en 2011 et de la Champions Cup en 2013, 2015 et 2017, il va apporter expérience et personnalité à Paris.

JULES PLISSON (de La Rochelle à Clermont)

Après une bonne première saison à La Rochelle, Jules Plisson est rentré dans le rang. Les promesses entrevues au Stade Français où il est devenu international (18 sélections) ont disparu, il a été de moins en moins utilisé. En fin de contrat, il s’est engagé à Clermont pour se relancer. Champion de France en 2015, vainqueur du Challenge Européen en 2017, finaliste du Top 14 et de la Champions Cup en 2021, il veut montrer qu’à 31 ans il a encore de belles années devant lui.

ARTHUR RETIÈRE (de La Rochelle à Toulouse)

 Décisif en finale européenne, Arthur Retière quitte La Rochelle sur une bonne note. A 25 ans, il rejoint son frère au Stade Toulousain où il s’est engagé pour les trois prochaines saisons. Formé au Racing 92, il a passé six années à La Rochelle avec quelques blessures qui ont contrarié sa progression notamment pour l’équipe nationale. Sans les blessures, il compterait plus qu’une sélection. En signant à Toulouse, il espère se relancer pour retrouver l’équipe de France.

TEDDY THOMAS (du Racing 92 à La Rochelle)

Arrivé à l’été 2014, Teddy Thomas quitte le Racing 92 pour La Rochelle. L’ailier international (28 sélections) a été champion de France avec le Racing 92 en 2016 et finaliste de la Champions Cup (2016, 2018 et 2020). Formé à Biarritz avant de rejoindre le Racing, il s’est engagé à La Rochelle pour trois ans. A 28 ans, il voulait un nouveau challenge.

WAISEA NAYACALEVU (du Stade Français à Toulon)

Toulon a frappé un grand coup en recrutant le meilleur centre du championnat. Waisea a passé dix années au Stade Français, mais il a quitté Paris pour des raisons familiales. L’international fidjien de 32 ans s’est engagé pour trois ans à Toulon.

IHAIA WEST (de La Rochelle à Toulon)

Ihaia West quitte La Rochelle sur un titre européen après quatre saisons au club. L’ouvreur néo-zélandais s’est engagé pour les trois prochaines années avec Toulon, il remplacera Louis Carbonel. L’ancienne doublure de Beauden Barrett aux Hurricanes a souvent tremblé sur ses tentatives, mais a réalisé un 100% en finale européenne. Dans le jeu, c’est un distributeur hors pair.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi