jeudi 25 juillet 2024

Tiziri Digne : « Etre la femme d’un footballeur, ce n’est pas une honte »

À lire

Arnaud Bertrande
Arnaud Bertrande
Rédacteur en chef — Pole Sport Lafont presse

Entretien avec Tiziri Digne, femme de Lucas Digne, qui se retrouve au coeur d’une docu-série diffusée à partir de lundi sur TFX, sur la vie des femmes de footballeurs.

Le lundi 7 juin, TFX crée l’événement avec les deux premiers épisodes à 16h et 17h de « Championnes : familles de footballeurs ». Pour la première fois, vous allez découvrir le quotidien de 8 familles de footballeurs.

Dans ce nouveau docu-série quotidien, leurs femmes (Isabelle Silva femme de Thiago Silva, Majda Sakho femme de Mamadou Sakho, Elodie Mavuba femme de Rio Mavuba, Tiziri Digne femme de Lucas Digne, Sarah Dossevi femme de Matthieu Dossevi, Joana Mendes femme de Pedro Mendes, Cindy Lecomte femme de Benjamin Lecomte et Lucie Kakuta femme de Gael Kakuta) ont accepté d’ouvrir les portes de leur vie de famille, une vie qui fait rêver et qui nourrit de nombreux fantasmes.

Pendant plusieurs semaines, ces familles se livreront en toute intimité. Tiziri Digne, la femme de l’international français d’Everton Lucas Digne, revient sur sa participation à « Championnes : familles de footballeurs ».

Comment vous êtes-vous retrouvée dans « Championnes : familles de footballeurs » ?
On m’a contactée dès l’été 2020 pour me parler du programme. Je venais d’apprendre que j’étais enceinte donc, au début, je n’étais pas trop pour. Ils m’ont relancée en octobre, le casting avait alors été fait, le choix de la chaîne, TFX, aussi. Je me suis alors dit pourquoi pas parler de ma vie de maman. J’ai hésité jusqu’à début mars pour finalement me lancer dans l’aventure. On a commencé à tourner mi-mars, six journées de tournage, deux en Angleterre et quatre en France. L’équipe me suivait durant mes journées.

Que répondez-vous à ceux qui vont critiquer votre participation et le concept même de l’émission ?
Ce sont des critiques qu’on a l’habitude d’entendre. Ce programme a justement été fait pour contrer tous les a priori que les gens peuvent avoir sur les femmes de joueurs. J’espère que ça va plaire et que le public aura une image plus vraie de la réalité. Etre la femme d’un footballeur, ce n’est pas péjoratif, ce n’est pas une honte, ça ne nous définit pas, on nait pas femme de footballeur ! Quand j’ai rencontré mon mari, on était encore adolescents et, à aucun moment, on ne pouvait alors savoir qu’il deviendrait footballeur professionnel et international français. On ne choisit pas le métier de la personne avec qui on va faire notre vie !

« On va voir comment Lucas gère sa vie de famille et professionnel »

Que va-t-on voir dans ce docu-réalité ?
Ce sera axé sur ma vie de maman avec mes deux enfants et l’arrivée récente de ma fille dans notre vie. On va voir comment Lucas gère sa vie de famille et professionnel quand il s’en va en sélection notamment. On n’a pas vu le docu, on va le découvrir en même temps que les téléspectateurs !

Va-t-on être surpris ?
Les gens vont apprendre beaucoup de choses sur notre vie. Ils vont également beaucoup rire avec des choses qui n’auraient pas dû se passer… 

Lucas vous a-t-il encouragée à faire l’émission ou, au contraire, a-t-il essayé de vous en dissuader ?
Il m’a encouragée. Il m’a dit que c’était une nouvelle expérience, un moyen aussi de changer mon quotidien toute seule avec les enfants. Il s’est prêté au jeu quand l’équipe est venue chez nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi