dimanche 23 juin 2024

Top 10 des plus grands joueurs de l’AJ Auxerre : Martins devant Szarmach et Martini

À lire

Alors que le club cher à Guy Roux vient de retrouver la Ligue 1 après de longues années de purgatoire, c’est le moment de remonter l’histoire à travers les nombreux grands joueurs qui sont passés par la Bourgogne.

10 : Philippe Mexès (1999-2004) :

Le défenseur central français fait partie de la génération dorée des années 2000 de l’AJA. Après avoir remporté la Coupe Gambardella, il fait ses débuts à 17 ans avec l’équipe première. Il forme une jeune charnière complémentaire avec Jean-Alain Boumsong et finit par gagner la Coupe de France en 2003 face au PSG (Victoire 2-1)

Palmarès au club : 1 Coupe de France

9 : Laurent Blanc (1995-1996) :

Seulement une seule saison à l’AJA, mais quelle saison ! Une première partie où il est régulièrement blessé avant de revenir en janvier et de faire le doublé Coupe-Championnat. Seul titre de Champion de France pour Auxerre. Lui qui était en difficulté à ce moment de sa carrière, Auxerre va totalement le relancer. Il est ensuite le meilleur français de l’Euro 96 et signe au Barça pendant l’été.

Palmarès avec le club : 1 Ligue 1, 1 Coupe de France

8 : Éric Cantona (1983-1988) :

Il intègre à 15 ans le centre de formation du club et fait à 17 ans sa première apparition. Il participe à l’éclosion du club au plus haut niveau et découvre la Coupe d’Europe en même temps que l’AJA. Après trois saisons compliquées, il est prêté à Martigues. Son retour en 1986 sera marqué par de superbes performances qui lui permettent découvrir l’Equipe de France et de signer à l’OM, club de sa ville natale, à l’âge de 22 ans.

Palmarès avec le club : néant

7 : Basile Boli (1983-1990) :

Même si c’est à Marseille qu’il a marqué les esprits, c’est à Auxerre que Basile Boli a passé la moitié de sa carrière. Titulaire dès l’âge de 16 ans, il devient indéboulonnable dans la défense auxerroise. Il découvre lui aussi la Coupe d’Europe et l’Equipe de France avec Auxerre. Avec ses coéquipiers, il place Auxerre sur la carte du football français avant de laisser la place en 1990 et de signer lui aussi à l’OM. Guy Roux dit de lui qu’il est le meilleur défenseur qu’il a eu.

Palmarès au club : néant

6 : Enzo Scifo (1989-1991) :

Un des meilleurs footballeurs belges de l’histoire. Il vient se refaire une santé à l’AJA après deux passages compliqués à l’Inter et à Bordeaux. Désigné meilleur joueur étranger du championnat, ce milieu, techniquement au-dessus de la moyenne, était doté d’une excellente vision de jeu. Il reste seulement deux saisons mais marquent à jamais les supporters.

Palmarès au club : néant

5 : Sabri Lamouchi (1994-1998) :

Lamouchi était un des joueurs favoris de Guy Roux. Depuis sa position reculée, sa vision du jeu lui permet de s’imposer comme un des meilleurs milieux du championnat de France. Grand artisan du doublé Coupe-Championnat de 1996, il sera quelques fois sélectionné en Equipe de France. Ses bonnes prestations l’amènent à signer par la suite à l’AS Monaco puis à Parme.

Palmarès au club : 1 Ligue 1, 1 Coupe de France

4 : Djibril Cissé (1999-2004) :

Formé à Auxerre, Cissé devient le serial buteur du club pendant ses cinq saisons. Le combo « Coupe peroxydée + maillot moulant sponsorisé PlayStation 2 » effrayait toutes les défenses du championnat. Une Coupe de France et 90 buts en 169 matchs plus tard, il est transféré à Liverpool contre 21M€. Deuxième meilleur buteur de l’histoire du club, il finit deux fois meilleur buteur de Ligue 1 en 2002 (22 buts) et en 2004 (26).

Palmarès avec le club : 1 Coupe de France

3 : Bruno Martini (1981-1995) :

Gardien d’Auxerre mais aussi de l’Equipe de France dans les années 80 et 90, il détient la 5ème plus longue série sans encaisser de but en Ligue 1. 892 minutes, du 17 octobre 1987 au 20 février 1988. Il remporte le premier gros trophée d’Auxerre en soulevant la Coupe de France en 1994 contre Montpellier, club qu’il rejoindra un an plus tard.

Palmarès avec le club : 1 Coupe de France

2 : Andrzej Szarmach (1980-1985) :

Il arrive à Auxerre en 1980 à l’âge de 30 ans. A l’époque, les joueurs de l’Est n’avaient pas le droit de quitter leur pays avant cet âge-là. Guy Roux arrive à le convaincre de signer à Auxerre plutôt qu’au Bayern Munich. S’en suivront cinq saisons pleines au cours desquelles il est élu deux fois meilleurs joueurs étranger de D1 en 1981 et 1982. Il plante 100 buts en 157 matchs et demeure encore aujourd’hui, le meilleur buteur de l’histoire du club.

Palmarès avec le club : néant

1 : Corentin Martins (1991-1996) :

Corentin Martins est un des meilleurs milieux offensifs des années 90. C’est sous son capitanat qu’Auxerre connait ses premières heures de gloires. Il participe à l’épopée de 1993 en Coupe UEFA, Auxerre se faisant éliminer par Dortmund en demi-finale. Il est aussi présent lors du doublé réalisé en 1996. Il fait de l’AJA, un des meilleurs clubs français durant la décennie 1990. Guy Roux dira même à son sujet : « Auxerre doit beaucoup à Corentin ».

Palmarès avec le club : 1 Ligue 1, 2 Coupes de France

Thomas Varon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi