jeudi 25 avril 2024

Transferts : Le cas Harry Kane (Tottenham), un des feuilletons de l’été

À lire

Harry Kane à Tottenham, l’histoire pourrait bien prendre fin cet été. A la recherche de titres, l’attaquant anglais se verrait bien changer de club. Mais ses dirigeants ne l’entendent pas de cette manière.

Sous contrat jusqu’à l’été 2024, Harry Kane n’est pas satisfait de la saison de Tottenham, et l’a fait savoir dans une longue interview consacrée à Sky Sports il y a quelques semaines : « Je veux jouer la Ligue des Champions. Je ne suis pas désespéré de faire quoi que ce soit. Je l’ai déjà dit, je n’ai jamais dit que je resterai chez les Spurs pour le reste de ma carrière. Je n’ai jamais dit non plus que je quitterais les Spurs. »

Formé au club, et à 27 ans, Harry Kane sait qu’il est au top de sa carrière. Mais avec Tottenham (7e de Premier League), il sait la tâche sans doute bien trop difficile. Il se verrait bien rejoindre un club plus huppé, pour y gagner des titres. Et dans cette optique, il sait les prétendants nombreux. En effet, les deux Manchester et Chelsea ont montré un intérêt très certain ces dernières semaines pour l’international anglais (55 sélections).

Un départ de Kane ? Daniel Lévy ne le voit pas de cette façon

Après une saison personnelle plus que réussie (23 buts en 35 matchs de Premier League), Harry Kane semble avoir fait le tour de la question à Tottenham. Mais son président a fait le point dans une interview au site du club : « Je ne vais jamais parler d’un joueur spécifique en public. Tout ce que je dirai, c’est que ses frustrations de ne pas gagner sont partagées par moi et tous les fans et joueurs. Nous voulons tous gagner. »

Il a ensuite enchaîné sur les missions qui seront confiées au nouveau directeur sportif, Fabio Paritici : « L’un des points que Fabio devra traiter lorsqu’il arrivera est de savoir quels joueurs seront conservés, et lesquels seront invités à chercher d’autres clubs. (…) Il y a un marché là dehors. Ce que nous voulons et ce que les autres clubs veulent n’est pas toujours possible à réaliser. Nous ferons ce qui est bon pour le club. » L’arrivée quasi définitive de Paulo Fonseca pourrait faire pencher la balance. Mais aujourd’hui, tout tend vers un départ.

La mise au point est clair. Si les clubs veulent Harry Kane, ils devront y mettre le prix. Le montant demandé serait, selon le Sun, de 175 millions d’euros. Daniel Lévy ne souhaite pas de joueurs en échange de son attaquant. Mais pour l’instant, aucun des clubs n’a fait d’offre, privilégiant un montant et des joueurs pour faire baisser les coûts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi