mardi 21 mai 2024

Alain Thinet « Saint-Chamond a gagné le respect »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

A la tête de Saint-Chamond depuis 2010, Alain Thinet vit à 68 ans sa dernière saison de coach. Une saison magique alors que le club s’apprête à accueillir une nouvelle salle de 4000 places. Entretien pour Le Quotidien du Sport et France Basket.

La saison passée, votre équipe a terminé à la 16ème place Cette année, vous êtes premier. Comment expliquer cette renaissance ?

Certainement que la saison dernière, l’équipe n’était pas aussi équilibrée. Nous avons ramené des joueurs plus imposants et plus athlétiques à quelques postes (postes 3 et 5). Il y a un vrai esprit d’équipe et une grande motivation dans le vestiaire depuis le début de la saison. Mais si je devais résumer cette renaissance, je dirais que l’année dernière on avait une pression négative sur nos épaules, alors qu’à l’heure actuelle, cette pression est positive.

Certains vous voyaient la 15ème place. Est-ce une revanche d’être premier ?

Non, nous n’avons jamais eu à l’esprit le classement. Je comprends tout à fait que l’on puisse nous placer à la 15ème place, en raison de notre budget et de notre précédente saison.

Les adversaires sont-ils surpris et vous prennent-ils au sérieux ?

Oui, je pense que nous avons gagné du respect. Mais cela date déjà de quelque temps, puisque nous sommes arrivés jusqu’aux play off les saisons précédentes. Aujourd’hui, nous sommes une équipe avérée en Pro B. Nous ne sommes plus le petit du bas de classement que nous avons pu être il y a plusieurs années.

Alain Thinet vise le maintien avec Saint-Chamond

La montée est-elle devenue envisageable ?

Je ne pense pas que cela soit une priorité. C’est positif de garder notre statut de leader le plus longtemps possible, cependant l’objectif principal est d’emmener cette équipe dans la nouvelle salle qui sera livrée bientôt (en avril, Ndlr). Certes, nous avons des ambitions, mais elles sont raisonnées à Saint-Chamond. Nous n’avons pas envisagé la montée cette saison bien que pour l’instant nous sommes à la 1ère place et nous comptons bien y rester. Nous verrons ce que l’on obtiendra à la fin de la saison.

« Saint-Chamond avons les capacités d’accéder au dernier étage et de devenir un club référent »

Pensez-vous pouvoir tenir ce rythme jusqu’à la fin de saison ?

Il est tout à fait normal que certaines personnes s’attendent à ce que l’on rentre dans le rang, cependant nous ne sommes pas prêts à fléchir. Les joueurs n’ont pas envie de lâcher, ce sont des compétiteurs. On va se battre. Le premier objectif est le maintien, aujourd’hui nous l’avons atteint, maintenant on va se tourner vers la suite avec les play off en tête.

Pensez-vous que le club serait prêt pour l’élite ?

Saint-Chamond progresse dans ce sens depuis quelques années. Ces derniers temps, le club évolue sur plusieurs sujets, la masse salariale, le budget, le staff, les infrastructures… Je suis persuadé que nous avons les capacités d’accéder au dernier étage, et de devenir un club référent dans le basket français. Au fil du temps nous avons grandi et nous allons continuer de grandir pour atteindre le sommet du basket français.

Vous avez annoncé votre retraite à la fin de la saison. Si votre équipe monte, reviendrez-vous sur votre décision ?

Non je me retire, l’arrêt est prononcé (rires). C’est une décision qui a été mûrement réfléchie, je pense l’avoir communiquée assez tôt pour que le club ait le temps de préparer ma succession. Il est temps de passer le flambeau. Je suis déjà très fier d’être le doyen des coachs de Pro B.

Propos recueillis par Clément Mouffetard

Ne manquez-pas, France Basket, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi