jeudi 23 mai 2024

Avant le PSG : avec Nice, on peut s’attendre à tout…

Nice - PSG (samedi, 21h)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Troisième du championnat, avec 46 points, les coéquipiers de Justin Kluivert ne sont qu’à un petit point de l’Olympique de Marseille avant de recevoir le PSG samedi. Aidés par la faiblesse de la concurrence, les Aiglons pourraient tenir…

L’OGC Nice, qui s’apprête à recevoir le PSG samedi, réalise une très belle saison, quand on sait que, il y a encore dix mois, ils se battaient pour intégrer le TOP 10.

Mais depuis l’arrivée de Christophe Galtier, tout a changé. Même si l’irrégularité dans les performances vient trop souvent plomber l’équipe, à l’image de ces nombreux points perdus à domicile, face à des adversaires présumés inférieurs. .

Solide face au PSG en Coupe de France, brillants face au LOSC avec une victoire retentissante (4-0) le GYM est capable de perdre face à Troyes ou encore Metz respectivement 17ème et 18ème. Ce qui remet en question leurs possibilités de tenir sur la fin de saison. Surtout quand on voit leur calendrier.

Principal atout des Niçois : l’irrégularité de leurs concurrents

Il reste 12 matchs à jouer dont 4 matchs couperet aux coéquipiers de Kasper Dolbert. Le Paris-Saint-Germain, L’OM, l’AS Monaco, ou encore Rennes vont s’opposer au club de Nice. Des rencontres que les Aiglons disputeront avec ambitions, car le GYM est capable de tout. De remporter toutes ses confrontations ou du moins livrer de bonnes performances, comme perdre de façon complètement absurde face au petit de Ligue 1.

Les protégés de Jean-Pierre Rivière, qui se sont hissés en finale de la Coupe de France (après avoir éliminé le PSG et l’OM avant Versailles) devront relever de sacrés défis pour rester sur le podium et jouer la Ligue des Champions la saison prochaine.

Leur chance ? L’irrégularité encore plus criante de leurs principaux concurrents, que sont Monaco et Lyon. Enfin, qui étaient… Car aujourd’hui, c’est le Stade Rennais qui paraît le mieux armé pour déloger les Aiglons du podium. Avec toutefois un avantage de taille pour Dante et ses partenaires : ils ne jouent pas de Coupe d’Europe, contrairement à Rennes, qui pourrait perdre des plumes dans sa confrontation avec Leicester en huitièmes de Ligue Europa. Voir plus encore en cas de qualification, largement à leur portée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi