lundi 4 mars 2024

Ligue 1, ce qu’il faut retenir de la 3ème journée : Nice – OM, le match de la honte ne s’est jamais terminé

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Le fait marquant de cette troisième journée, ce sont les incidents qui ont émaillé le match entre Nice et l’OM. Match qui ne s’est jamais terminé après le refus (compréhensible) des Marseillais de retourner sur le terrain où ils ne se sentaient plus en sécurité.

Avec à l’origine, le comportement inadmissible des supporters niçois qui ont mis le feu aux poudres en jetant des bouteilles d’eau à moitié pleines sur les joueurs Marseillais.

Alors que Dimitri Payet a eu le tort de répondre, en renvoyant violemment le projectile qu’il venait de recevoir dans le dos, vers les supporters, on regrettera ensuite la réaction des joueurs (des deux équipes), absolument pas appropriée, qui n’ont rien fait pour calmer la situation. A l’image de Jorge Sampaoli, très énervé par les évènements.

Jorge Sampaoli très énervé

C’est le deuxième incident de la sorte depuis le début de saison, après celui qui avait émaillé le match entre Montpellier et l’OM (1ère journée), avec une courte interrompu pour les mêmes raisons. Mais au moins, ce soir-là, les joueurs (et les staffs techniques, voir les dirigeants) n’avaient pas disjoncté à leur tour.

Et surtout, les supporters n’avaient pas envahi le terrain comme cela s’est déroulé à l’Allianz Riviera. Car le véritable problème vient de là. Comment des supporters, qui voient leur équipe mener 1-0 à trente minutes de la fin, peuvent-ils tout gâcher à ce point en provoquant de tels incidents ?

Et le pire dans tout ça, c’est que ce sont les Marseillais qui pourraient être pénalisés. En refusant de reprendre le jeu, l’OM pourrait en effet perdre le match sur tapis vert !

Ça s’est aussi passé lors de la 3ème journée…

On a quand même joué au foot lors de cette 3ème journée, avec 28 buts inscrits avant l’interruption de Nice – OM (alors que le score était de 1-0 pour Nice).

Vainqueur à Brest (4-2) vendredi, le PSG est la seule équipe de Ligue 1 à avoir remporté ses trois premiers matchs après les nuls de Clermont à Lyon et Angers à Bordeaux.

Troisième match et troisième grosse désillusion pour l’OL qui menait 3-1 contre Clermont à dix minutes de la fin et qui se sont fait remonter à trois partout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi