lundi 3 octobre 2022

Luan Peres, le patron que Sampaoli est allé chercher pour sa défense

Monaco - OM (21h)

À lire

À 27 ans, Luan Peres n’est plus un espoir. C’est un joueur confirmé que Jorge Sampaoli a décidé d’installer comme patron de sa défense. Son début de saison est prometteur tout comme son association avec Saliba.

L’OM a encaissé quatre buts lors des deux premiers matches de L1 (2-3 à Montpellier et 2-2 contre Bordeaux), mais son nouvel axe central Saliba-Peres a montré de belles choses. A l’image des autres recrues, le défenseur brésilien de 27 ans qui a été transféré de Santos pour 5,2 millions d’euros et un contrat de quatre ans semble être une belle trouvaille :

« Il n’était pas une des stars du championnat car c’est un garçon très discret qui ne fait pas de vagues. Mais, au Brésil, il était un des meilleurs défenseurs du championnat, c’est une valeur sûre malgré un début de carrière chaotique. Il est dans l’antichambre de la sélection nationale » explique Eric Frosio, correspondant au Brésil pour le journal L’Equipe avant de nous en dire plus sur son profil :

« Il est polyvalent, il a joué arrière gauche même ailier gauche, mais peu de fois. Je ne l’ai pas vu évoluer ailier, mais en latéral il tenait son rôle. Il peut jouer à quatre derrière ou dans un système à trois centraux, axe gauche. Il est régulier, sans baisse physique. C’est un bon soldat, très fiable sans être génialissime.

Offensivement, il est ca-pable de monter balle au pied, mais il marque peu de buts. Il est solide dans les duels. Je dirais que c’est un joueur moyen+. Parmi ses axes de progression, il faudrait qu’il soit plus décisif de la tête car il mesure quand même 1m92 ».

« Il faut qu’il soit plus décisif de la tête car il mesure quand même 1m92 »

Dans ce début de carrière chaotique, il a déjà tenté une expérience en Europe, au Club Bruges en 2018, mais elle n’a pas été concluante. Ce mauvais épisode ne devrait pas se reproduire à Marseille selon Eric Frosio :

« Il faut qu’il soit plus décisif de la tête car il mesure quand même 1m92. Il n’avait jamais quitté le Brésil, il avait connu de nombreux clubs. A Bruges, il ne s’est pas adapté à la culture, à la langue, il n’a pas voulu y retourner. Il ne connaitra pas de problème d’adaptation à Marseille car Jorge Sampaoli le connaît parfaitement, c’est lui qui l’a fait venir à Santos.

Après son échec belge, il s’est vraiment bien relancé à Santos. C’est vraiment le club qui a lancé sa carrière. En revanche, il faut voir comment il réagit à son cambriolage (après la rencontre face à Bordeaux Peres a été victime d’un cambriolage alors qu’il était encore au stade, Ndlr), si mentalement il ne plonge

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi