mardi 27 septembre 2022

OM : Matteo Guendouzi, un état d’esprit parfois très limite…

À lire

Joueur au fort caractère, Matteo Guendouzi a la réputation d’être difficile à gérer. De quoi accorder de l’importance à son altercation avec Gerson lors du match contre Lens.

La scène se passe à la 28ème minute du match contre Lens hier soir, juste après le deuxième but des Sang et Or (qui menaient alors 2-0). On y voit Matteo Guendouzi se précipiter vers le Brésilien Gerson, en le pointant du doigt (des doigts…) et semblant lui faire des reproches de manière assez virulente. Il a fallu l’intervention de Pape Gueye notamment pour éviter que les choses ne s’enveniment.

Matteo Guendouzi face à Gerson, une attitude qui pourrait lui valoir une sanction de la part du club.

Une scène qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux et qui n’a pas manqué d’interpeller les supporters qui, s’ils apprécient le caractère « sanguin » du joueur prêté par Arsenal, face à l’adversaire, ont plus de mal avec cette colère poussée contre un coéquipier.  « Il va falloir le canaliser », pouvait-on notamment lire sur twitter.

Mickaël Landreau : « Il a parfois des comportements au sein d’un collectif qui sont très très durs »

Réputé pour son caractère bien trempé, l’ancien joueur de Lorient a la réputation d’un joueur pas toujours facile à diriger. En juin 2020, c’est déjà un geste d’humeur incontrôlé qui avait entraîné sa mise à l’écart à Arsenal.

Car cet incident, qui l’opposait à son compatriote, Neal Maupay, survenue lors d’une défaite des Gunners contre Brighton (Guendouzi avait attrapé Maupay à la gorge en fin de match), avait été envenimé par l’attitude (et les propos) du milieu international espoir lors de l’entretien qui avait suivi avec Arteta et Edu, le directeur sportif du club.

On se souvient aussi des propos de Mickaël Landreau qui reconnaissait que Matteo Guendouzi était très talentueux mais aussi difficile à entraîner. « Il est très compliqué à gérer », déclarait à son sujet celui qui a été son entraîneur à Lorient. « Il a parfois des comportements au sein d’un collectif qui sont très très durs ».

Au lendemain de la première défaite de l’OM de la saison, et avant la réception de Galatasaray en Ligue Europa jeudi, voilà un problème de plus que Jorge Sampaoli doit gérer, pour remettre tout de suite le joueur, très bon depuis le début de saison, dans le droit chemin.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi