dimanche 2 octobre 2022

PSG : Marquinhos, un capitaine qui fait l’unanimité

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

En prenant la succession de Thiago Silva cette saison, Marquinhos confirme qu’il est déjà une figure emblématique du Paris Saint-Germain.

« Je suis très fier. Le club m’a donné cette responsabilité, et j’en suis très heureux. Je sais l’importance que cela représente, et je suis fier tous les jours de porter ce brassard. J’ai beaucoup travaillé pour devenir capitaine de cette équipe, mais je n’oublie pas que cela implique de grandes responsabilités. Je suis prêt à les assumer. » Marquinhos ne cachait pas son émotion au moment d’officialiser son nouveau rôle au Paris Saint-Germain. A 26 ans, le défenseur brésilien reprend la suite de Thiago Silva au sein du PSG. Un choix plus que logique au regard de son implication de plus en plus importante au quotidien depuis son arrivée en 2013. 

« J’ai été troisième capitaine, avec Thiago Silva et Thiago Motta, puis je suis passé deuxième. J’ai commencé à avoir plus de responsabilités, et plus de poids dans les décisions. Nous avons beaucoup échangé, on se conseillait l’un et l’autre, on parlait énormément. Et il a tout fait pour que je me sente prêt au moment de prendre le brassard. »

Marquinhos est « légitime »

En effet, ce n’est pas une surprise de voir Marquinhos devenir capitaine cette saison. Pour l’ancien capitaine du PSG (2004-2005), José-Karl Pierre-Fanfan, le fait de voir le Brésilien prendre la suite de Thiago Silva n’est pas une surprise. « Un capitaine est élu par le vestiaire. Marquinhos est donc légitime par rapport à son ancienneté au sein du club et du vestiaire. Il est légitime par rapport à son attitude au quotidien. C’est un joueur qui est exemplaire dans l’investissement et sa régularité. Cela ne s’applique pas qu’au match. On parle aussi des entraînements. Naturellement, le vestiaire est à son écoute. Il incarne cette forme de rage positive. Ce n’est pas qu’un simple aboyeur. Il est propre tactiquement, capable d’évoluer à différents postes. Il a une attitude exemplaire. C’est important quand on porte le brassard. »

Avant de rajouter : « C’est un superbe relais pour un entraîneur. Il véhicule facilement les messages du vestiaire dans un sens comme dans l’autre, quand les joueurs sont émoussés, quand ça ne va pas bien, c’est lui qui l’évoque au staff et à l’entraîneur. A l’inverse, quand l’entraîneur souhaite faire passer ses messages, il passe par son capitaine. C’est un très bon choix par rapport à Thiago Silva. Il y a une continuité. C’est assez logique que ça lui revienne. »

« Il s’est identifié au club »

Pour Éric Rabésandratana qui a porté le brassard entre 1999 et 2001, il était évident de voir Marquinhos marquer un peu plus l’histoire du PSG. « Il n’y a pas 50 millions de mecs à qui l’on peut donner le brassard. C’est logique qu’il revienne à Marquinhos. Il est dans l’esprit d’un vrai capitaine. Il est déterminé et donne tout sur le terrain. En dehors, il est bon dans la communication et dans les explications. Il assume aussi les choses. J’aime bien quand Marquinhos est capitaine. »

Pour l’ancien défenseur parisien, le Brésilien a réussi à devenir une figure incontournable du PSG tout au long de ses années sous le maillot du club de la Capitale. « Il est arrivé tôt comme Verratti. Il s’est identifié au club. Il a été bien accompagné comme Thiago Silva. Il s’est attaché à Paris. Les Brésiliens ont l’habitude de tout donner pour leurs couleurs quand ils s’y sentent bien. C’est ce que l’on a pu voir par le passé avec plusieurs grands noms qui sont passés. Ce n’est pas surprenant. Il correspond à ce que l’on a envie de voir du Paris Saint-Germain. C’est plutôt bien. »

Surtout que les supporteurs n’auront aucun souci à accepter le choix de voir Marquinhos prendre de l’ampleur au PSG. « C’est une chose importante pour les gens autour. C’est une reconnaissance, mais le reste est anecdotique. On fait partie d’un collectif que l’on représente. On reconnaît dans l’état d’esprit et l’implication que l’on met que l’on est exemplaire. Ça n’empêche pas de faire des erreurs et des matches ratés. Le souci est d’être en accord avec l’état d’esprit du club et les valeurs dont s’identifient les supporteurs. Marquinhos rentre bien dans ce cadre. »

Avec plus de 300 matches sous le maillot parisien, Marquinhos est déjà dans le Top 10 des joueurs les plus capés dans l’histoire du PSG. Cette saison, il pourrait se rapprocher du Top 5 et du duo Paul Le Guen et Safet Susic qui comptent 344 matches à Paris. Surtout qu’avec un contrat prolongé jusqu’en 2024, Marquinhos n’a pas fini de laisser son empreinte au PSG comme capitaine.


Retrouvez toutes l’actualité du PSG dans le magazine Le Foot Paris, actuellement chez votre marchand de journaux, ou sur notre boutique en ligne.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi