mardi 27 septembre 2022

Rennes : faire un résultat à Montpellier pour éviter la crise

Montpellier - Rennes (13h)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

En plein doute, le Stade Rennais joue gros à Montpellier qui peut revenir à sa hauteur. Un rendez-vous déjà capitale dans la course à la cinquième place. En cas de défaite, les Bretons plongeraient dans la crise.

Après 25 journées, le championnat n’a jamais été aussi serré. Pour le titre et les places en Ligue des Champions, la relégation, mais aussi la lutte pour la 5ème place qui donnera au minimum un billet pour la nouvelle UEFA Conference League, et au mieux une place pour la Ligue Europa si un des quatre premiers remporte la Coupe de France.

De Rennes (38 points et un match en moins), à Angers (34 points), six équipes se tiennent en quatre points. On peut même ajouter Bordeaux, onzième avec cinq points de retard sur les Bretons.

Montpellier va beaucoup mieux

Autant dire qu’en cas de défaite à la Mosson, les Rennais pourraient voir revenir une horde de postulants à cette fameuse cinquième place. A commencer bien sûr par Montpellier qui reviendra à leur hauteur. Hier, l’OM qui a dû se contenter du nul à Nantes, a ouvert les hostilités en revenant sur le Stade Rennais qu’ils recevront le 10 mars prochain en match en retard de la 22ème journée.

Un déplacement à Montpellier qui n’arrive pas au bon moment. Si les hommes de Der Zakarian ont repris du poil de la bête, les Bretons en revanche restent sur cinq rencontres sans gagner (toutes compétitions confondues), dont une défaite au Roazhon Park dimanche dernier face à Saint-Etienne, pourtant 14ème. « L’important, c’est de retrouver de la consistance collective et alors on prendra des points, a expliqué le coach Rennais en conférence de presse, tirant le signal d’alarme. « Sinon, on ne pourra pas espérer grand-chose. » Pas grand-chose de plus en tout cas que les huit points (sur vingt-et-un) pris depuis le début de l’année.

Rennes doit retrouver son milieu de terrain

La dernière fois que les Bretons avaient traversés une telle crise, c’était au cœur de l’automne. Avec aussi une défaite à domicile 0-2, contre Lens, qui avait semé la panique dans les rangs rennais. On se souvient de la déclaration polémique de Stephan après la rencontre du 5 décembre (13ème journée) : « Il faut être lucide et se dire qu’on doit avoir le comportement d’une équipe qui va devoir lutter pour le maintien », avait lâché l’entraîneur dépité. Derrière, Rennes, piqué au vif, avait gagné à Nice (1-0) puis l’avait emporté contre l’OM (2-1).

Mais Nice n’affichait pas la même confiance que Montpellier qui reste sur deux victoires de suite, dont la dernière à Lyon (2-1) et le succès contre Marseille a surtout été dû à un coup du sort (l’OM menait 1-0 et dominait le match avant l’expulsion sévère de Gueye). Cette fois, Rennes va devoir aussi son niveau de jeu et surtout, retrouver son milieu de terrain (Camavinga, Nzonzi, Bourigeaud), qui fait sa force et qui est apparu en difficulté depuis le début de l’année.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi