jeudi 2 février 2023

Rétro : 2020, quand le Covid s’en est mêlé…

À lire

En raison de la crise sanitaire, on assiste à un Championnat de France à part. Si sa durée a été raccourcie en raison de la pandémie, l’issue finale n’a jamais fait l’ombre d’un doute. Encore une fois le PSG survole les débats et écrase la concurrence. 

Mbappé toujours au sommet de son art finit à nouveau meilleur buteur du Championnat (à égalité avec Ben Yedder, 18 buts). Son partenaire Di Maria termine lui meilleur passeur (14 passes décisives). Au niveau comptable tant à domicile qu’à l’extérieur le PSG est également devant tous les autres.

L’équipe de Thomas Tuchel semble tout de même maîtriser son sujet un tout petit peu moins que la saison précédente. Les circonstances atténuantes liées à la situation environnementale extrêmement compliquée doivent être retenues.

Cependant, trois revers lors des douze premières journées démontrent bien qu’il existe un petit déséquilibre. Des défaites contre Reims à domicile (0-2) et Dijon (1-2) pourtant dernier de la classe, posent certaines questions. Ces doutes sont même renforcés quand certaines défaites sont évitées de justesse avec des retournements de situation totalement incroyables comme contre Monaco (3-3) et Amiens (44).

Malgré ces scénarios rocambolesques, s’il n’avait pas été stoppé dans son élan, ce PSG serait resté sur des bases offensives très élevées avec une centaine de buts inscrits. Le signe d’une puissance offensive incroyable avec les Mauro Icardi, Neymar, Mbappé… Un 30 avril en fin d’après-midi, alors que le monde entier doit faire face au Covid-19, la LFP dans un communiqué annonce la fin des hostilités. Paris glane donc son neuvième titre de Champion de France.

Al-Khelaifi : « En ces temps difficiles, j’espère que ce titre apportera du bonheur à nos supporters » 

Même sur une durée de 27 matchs, les différences entre le PSG et les adversaires restent colossales avec une moyenne de 2,52 points par match (12 points d’avance sur Marseille et un match en retard).

Une saison vraiment bizarre, avec aucune remise de trophée, aucune effusion de joie. Mais on peut lire par exemple un message convenu posté de Neymar sur son compte Instagram, envoyé depuis son Brésil natal, faisant référence à ce nouveau titre gagné.

Dans ce contexte unique, le PSG sacré après son titre de Champion de France faisant suite à l’arrêt anticipé de la L1 par la LPF a tenu à dédier son titre à « tous les personnels soignants et autres héros du quotidien ».

Contre cette guerre menée contre le coronavirus, le président Al-Khelaifi y est allé de son commentaire après le neuvième sacre du PSG et le troisième consécutif :

« Nous comprenons, respectons et soutenons les décisions prises par le gouvernement français d’arrêter le Championnat. La santé, comme l’a toujours dit le gouvernement, doit être notre priorité à tous. En ces temps difficiles, j’espère qu’il apportera un peu de bonheur et d’espoir à tous nos supporters. Je suis impatient de célébrer, quand les conditions nous le permettront, ce titre, avec la grande famille du Paris Saint-Germain ».

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi