samedi 8 octobre 2022

TOP 10 des plus grands joueurs du Stade de Reims : Raymond Kopa, pour toujours le 1er

À lire

Créé en 1931, le stade de Reims a connu ses heures de gloires dans les années 50. C’était le tout premier grand club français. Il participe notamment à la première finale de l’histoire de Ligue des champions dans un match d’anthologie perdu 4-3 contre Madrid. Une époque symbolisée par un homme : Raymond Kopa.

10 : Armand Penverne (1947 – 1959)

Membre de la grande équipe des années 50, Armand Penverne représentait la combativité de l’équipe. Entouré de maestro et de joueurs à l’aise balle au pied, il impressionne surtout par sa hargne sur le terrain. Le milieu de terrain était la première muraille de la défense Rémoise.

Palmarès au club : 4 Ligue 1, 2 Coupes de France, 2 Trophée des champions, Coupe Latine (ancêtre de la ligue des champions, opposant les champions de France, Italie, Espagne, Portugal).

9 : Albert Batteux (1937 – 43, 1944 – 52)

Surtout connu pour être le coach de légende du Reims des années 50. « C’était le meilleur entraîneur que j’ai jamais eu. Quand il a commencé à nous entraîner, il portait un chapeau mou qui m’avait beaucoup impressionné, et quelques années plus tard, il m’avait avoué qu’il ne l’avait mis que pour se vieillir, car il n’avait que 33 ans à l’époque. », déclarait de lui Just Fontaine. Batteux était aussi un grand attaquant du Stade de Reims, qui a su révolutionner le jeu en y apportant vitesse et « une-deux ».

Palmarès au club : 1 Ligue 1, 1 Coupe de France, 1 trophée des champions

8 : Lucien Muller (1959 – 62, 1968 – 70)

Surnommé le petit Kopa, le Français était un milieu de terrain d’exception. Il reste peu de temps en France avant de s’envoler vers Madrid puis Barcelone, Muller était courtisé par les plus grands. En seulement quelques années au club, il a façonné le jeu rémois, en y inculquant beaucoup de technique et d’habileté.

Palmarès au club : 2 Ligue 1, 1 trophée des champions

7 : Michel Hidalgo (1954 – 1957)

Le technicien français a évolué peu de temps du côté de la Marne, mais a su marquer le football français de son empreinte. A Reims, il participe notamment à l’épopée jusqu’en finale de ligue des champions perdue face à Madrid, où il inscrit le but du 3-2.

Palmarès au club : Ligue 1, Trophée des champions

6 : Roger Marche (1944 – 1954)

Surnommé le sanglier des Ardennes, il était le défenseur de référence dans les années 50 : rapide, solide et surtout très robuste (il était aussi champion de lancer de poids), Roger Marche était le capitaine de l’équipe de France des années 50 (42 fois).

Palmarès au club : 2 Ligue 1, Coupe de France, Coupe Latine

5 : Carlos Bianchi (1973 – 77, 1984 – 85)

L’impressionnant attaquant argentin a été couronné 5 fois meilleur buteur de ligue 1, personne n’a fait mieux dans l’histoire. Surnommé el goleador, il affiche un ratio remarquable avec 139 buts en 162 matchs chez les Rémois. Bianchi était un renard des surfaces, freiné par une grosse fracture de la jambe en 1974, qui l’empêche d’atteindre les sommets européens.

4 : Pierre Sinibaldi (1944 – 1953)

Les Sinibaldi à Reims, c’est une histoire de famille. Pierre est le premier des trois frères à intégrer le stade de Reims. Attaquant précis, il termine meilleur buteur du club dès la première année avec 30 réalisations.

Palmarès au club : 2 Ligue 1

3 : Robert Jonquet (1945 – 1960)

Surnommé Bob, Jonquet est le seul joueur à avoir remporté 5 fois la ligue 1 à Reims. En 15 ans passées au club, il prend part à toutes les épopées européennes en coupe latine comme en ligue des champions. Le défenseur est aussi capitaine de l’équipe de France pour la coupe du monde 1958, où les Bleus finissent 3e.

5 Ligue 1, Coupe Latine, 2 Coupes de France, 3 Trophée des champions,

2 : Just Fontaine (1956 – 1962)

Le premier grand buteur de l’histoire de l’équipe de France, le natif de Casablanca débarque de Nice en 1956 avec la dure tâche de faire oublier le départ de Raymond Kopa. Juste Fontaine éclabousse Reims de son talent et inscrit 145 buts en 152 matchs. Il sera en 1958 meilleur buteur de la coupe du monde avec 13 buts, dont un quadruplé contre la RFA pour la médaille de bronze.

Palmarès au club : 3 Ligue 1, Coupe de France, 2 trophées des champions

1 : Raymond Kopa (1951 – 56, 1959 – 68)

Le premier Ballon d’or français de l’histoire, Raymond Kopa reste dans l’histoire comme un des tous meilleurs aux côtés de Platini et Zidane. Il est l’élément moteur lors de la 3e place à coupe du monde 1958 : « Pour les gens c’était un exploit, mais pour moi on était à notre place, on avait les qualités pour. 3e ce n’était pas notre place, on était plutôt deuxième, proche des premiers (Brésil) ». Surnommé Le Napoléon du football après un match d’anthologie face à l’Espagne (2-1 devant 125 000 spectateurs), Kopa a marqué l’histoire du football.

Palmarès au club : 4 Ligue 1, Coupe Latine, Ligue 2, Trophée des champions

Jeremy Bakeir

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi