mercredi 5 octobre 2022

Troyes : Adil Rami de retour en Ligue 1 contre Nice

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Après avoir joué avec la réserve de l’ESTAC cette après-midi, Adil Rami devrait être dans le groupe pour la réception de Nice dimanche prochain (10ème journée de Ligue 1).

Quatre mois et 19 jours après son dernier match avec Boavista,Adil Rami a rejoué un match officiel. C’était cette après-midi avec la réserve de Troyes contre le modeste club d’Illkirch, avant dernier du championnat de National 3 (0-0).

Placé au cœur d’une défense à trois, le champion du monde 2018, qui s’est engagé avec l’ESTAC le 24 août dernier, a joué tout le match et alterné le bon et le moins bon. Sa reprise est toutefois satisfaisante et laisse à penser que le joueur de 35 ans devrait être dans le groupe pour la réception de Nice (10ème journée de Ligue 1), dimanche 17 octobre.

Après une brillante carrière, passée par Lille (avec qui il a réussi le doublé, Coupe – Championnat, en 2011), Valence, Milan, Séville (avec qui il remporte la Ligue Europa en 2016) et l’OM, Adil Rami a vécu deux ans de galère.

Deux ans compliqués depuis le départ d’Adil Rami de l’OM

D’abord licencié de l’OM par Jacques-Henri Eyraud, officiellement pour avoir participé à l’enregistrement de l’émission Fort Boyard sans en avoir averti son entraîneur (à l’époque Rudi Garcia), il a ensuite signé à Fenerbahçe, ou il a très peu joué (7 apparitions en tout et pour tout, un seul match de championnat) et avec qui il a résilié son contrat en février 2020.

Parti en Russie (à Sotchi), il a vu le championnat russe interrompu pour cause de Covid. Son contrat a ensuite été résilié sans qu’il ne joue le moindre match.

Lors de la saison 2020/2021, il rebondit à Boavista ou il participera au maintien de l’équipe portugaise en Première Division, obtenu lors de la dernière journée (22 apparitions au total).

Pas résigné à mettre un terme à sa carrière, le joueur aux 36 sélections s’est finalement engagé avec l’ESTAC pour une saison, sans option pour une année supplémentaire. Depuis la fin du mois d’août, il a surtout travaillé sa condition physique pour pouvoir faire son grand retour en Ligue 1, près de deux ans et demi après son départ de l’OM.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi