lundi 3 octobre 2022

Villareal : 10 ans après, le sous-marin jaune retrouve la Ligue des Champions avec ambition

À lire

Dernier vainqueur en date de la Ligue Europa, Villareal va disputer pour la première fois depuis 10 ans la phase de groupes de la Ligue des Champions. Une longue attente pour le Sous-Marin Jaune qui refait surface pour mieux surprendre ?

Après la Ligue Europa, la Ligue des champions ? Tout juste vainqueur de sa première C3 face à un Manchester United qu’il retrouvera dans le groupe F, Villarreal s’attaque désormais à la Coupe aux grandes oreilles avec une certaine ambition. Éliminé dès les barrages en 2016, le Sous-Marin Jaune aura cette fois-ci sa chance en phase de groupes, une première depuis 10 ans.

Des retrouvailles que le septième de la dernière Liga ne voudra absolument pas manquer. Atteindre les huitièmes de finale serait déjà synonyme d’un parcours réussi, même si Villarreal peut aspirer à plus.

Les joueurs d’Unai Emery ont notamment tenu tête à Chelsea, dernier vainqueur de la Ligue des champions, lors de la Supercoupe de l’UEFA.

Villareal compte sur Emery pour sortir de la phase de groupe

À l’aube de la saison 2021/2022, le club espagnol peut compter sur un effectif stable et plutôt expérimenté, à l’image de son duo d’attaque constitué de Paco Alcacer et Gérard Moreno.

Le premier a évolué dans plusieurs grandes équipes européennes (Valence, FC Barcelone et Borussia Dortmund) tandis que le second n’en finit plus d’impressionner, année après année.

Auteur de sa meilleure saison avec 30 buts et 11 passes décisives en 46 matchs toutes compétitions confondues, Moreno a encore marqué lors de la Supercoupe, démontrant une efficacité impressionnante dans le dernier geste.

Désormais lié à Villarreal jusqu’en 2027, l’avant-centre de 29 ans va tenter d’emmener son équipe le plus loin possible en Ligue des Champions. Souvent utilisé dans la rotation des attaquants, Carlos Bacca est parti cet été du côté de Grenade et sera remplacé par Boulaye Dia dans ce rôle.

L’ancien joueur de Reims (88 matchs en trois saisons) est l’une des deux recrues estivales, avec Aïssa Mandi. Libre de tout contrat, l’ancien défenseur du Betis Séville renforce la charnière centrale, où il sera en concurrence avec l’expérimenté Raul Albiol et Pau Torres.

Mis à part ces deux renforts, le groupe est quasiment similaire à celui qui a remporté la dernière Ligue Europa. Les Français Etienne Capoue et Francis Coquelin vont continuer d’animer l’entrejeu, au même titre que Dani Parejo ou encore Manu Trigueros.

Avec Capoue et Coquelin…

Si l’effectif de Villarreal présente de nombreuses qualités, il possède aussi un principal défaut : son manque d’expérience en Ligue des champions.

Bien que certains joueurs comme Asenjo, Albiol, Parejo, Coquelin ou encore Alcacer aient déjà disputé des matchs dans la compétition, la majorité de l’effectif va découvrir la C1, bien différent de celui de la C3.

Ce déficit d’expérience peut être aussi un avantage. Lors sa première participation, en 2005/2006, Villarreal avait réussi l’exploit de se hisser dans le dernier carré, meilleure performance dans l’histoire du club à ce jour.

Bruno Biache

Le sous-marin jaune Villareal sera la surprise espagnole de cette phase de groupe de la Ligue des Champions. Analyse avec Le Sport.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi