lundi 20 mai 2024

Coupe du Monde : le Cameroun a-t-il déjà perdu ?

À lire

Le Cameroun est l’un des meilleurs représentants africains dans l’histoire de la Coupe du monde. Mais, cette année, le chemin vers les phases finales au Qatar s’annonce sinueux pour les coéquipiers de Karl Toko Ekambi. Le chantier est immense pour Rigobert Song.

Fin mars, Karl Toko Ekambi est devenu le héros de tout un peuple. A la 124 minute d’une confrontation tendue face à l’Algérie, l’attaquant lyonnais a offert le billet pour le Qatar au Cameroun.

De quoi effacer un peu aux yeux des supporteurs la déception de l’échec de la CAN deux mois plus tôt. Grands favoris de la compétition à domicile, les Camerounais avaient été éliminés en demi-finale, sans gloire. Malgré cette qualification, des questions se posent toujours sur le jeu d’une sélection qui, un peu à l’image du Maroc, possède des individualités de talent, mais qui propose un jeu collectif pauvre avec un milieu de terrain souvent dépassé.

A l’aube de démarrer sa huitième Coupe du monde, le Cameroun ne fait même pas partie des outsiders de la compétition. Il faudra déjà qu’il sorte d’un groupe compliqué pour eux avec le Brésil, la Serbie et la Suisse. Arrivé après la CAN, Rigobert Song a du mal à faire passer ses idées. L’ancienne star des Lions Indomptables a pu constater l’ampleur de la tâche lors d’un match amical face à la faible équipe de l’Ouzbékistan.

Les Camerounais n’ont montré aucune personnalité, ils étaient faibles avec un niveau de jeu inquiétant et aucun jeu collectif. La défaite 2-0 était logique. Le naufrage de la défense surtout avec le retour de Nicolas Nkoulou a été une surprise car d’habitude c’est le secteur le plus fiable du Cameroun. Sur ce match, l’absence de Zambo Anguissa qui réalise un excellent début de saison avec Naples s’est fait ressentir. Le sélectionneur avait opté pour un 3-4-3 avec des latéraux dans le rôle de pistons, mais ils ont été transparents.

Même la défense n’est plus aussi fiable

Il manquait un 10 de métier dans cette composition. Et offensivement, les joueurs ont été inoffensifs alors que le Cameroun possède de nombreux attaquants de métier. Le quintuple champion d’Afrique semble être dans la lignée de la dernière CAN, une équipe sans véritable idée de jeu et sans véritable patron même si Zambo Anguissa tient un peu ce rôle. Mais il faudrait plus de joueurs de caractère pour remettre le bateau camerounais à flot.

La Coupe du monde arrive certainement trop tôt pour Rigobert Song, le peu de matches de préparation depuis la CAN n’a pas non plus aidé le sélectionneur à préparer une équipe qui doute énormément depuis la CAN et qui n’a connu qu’un seul rayon de soleil ces derniers mois, la qualification face à l’Algérie dans un match au scénario fou et dont les supporteurs pensaient qu’il pourrait relancer la machine camerounaise, cela n’a pas été le cas.

Son calendrier

24 novembre : Suisse Cameroun à 11h

28 novembre : Cameroun Serbie à 11h

2 décembre : Cameroun Brésil à 20h

Comment le Cameroun s’est qualifié ?

Le Cameroun est sorti des éliminatoires de la zone Afrique qui sont toujours très compliqués. Premiers de leur groupe devant la Côte d’Ivoire pour deux points, les Camerounais sont tombés sur l’Algérie pour le choc de ces barrages. Après avoir perdu 1-0 en Algérie, ils ont renversé la vapeur à domicile 2-1 ap.

Le joueur à suivre : Onana, le gardien du temple

André Onana s’est révélé à l’Ajax. Longtemps annoncé à Lyon l’été dernier, il s’est finalement engagé avec l’Inter Milan. Gardien spectaculaire, il lui arrive parfois de faire des bourdes assez incompréhensibles vu son talent, mais il est la plupart du temps décisif.

International depuis 2016, il n’a que 26 ans, mais déjà une belle expérience. En concurrence avec Handanovic à l’Inter, il joue peu et cela peut lui être préjudiciable pour les matches de sélection. Il reste l’un des hommes de base du Cameroun et devrait être très en vue lors du Mondial, notamment face aux attaquants brésiliens.

Le chiffre : 807 630

La qualification pour le Mondial a coûté cher à la fédération. Elle a versé un total de 807 630 euros de primes aux joueurs et aux membres du staff. Un montant qui a fait jaser au pays.

Notre pronostic

Le Cameroun aura du mal à passer la phase de groupes. L’équipe ne semble pas prête à jouer une grande compétition, elle est inférieure au Brésil, à la Serbie et à la Suisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi