mercredi 29 mai 2024

Ligue 1 : Lens, un destin européen

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Cette fois-ci c’est la bonne. Après avoir manqué deux fois l’Europe, depuis son retour en Ligue 1, le RC Lens va enfin connaître les grands frissons européens. Sauf  retournement de situation, ce sera même la Ligue des Champions !

Avec le 10ème budget de Ligue 1 (62 millions d’euros, soit quatre fois moins que celui de l’OM, Lyon ou Monaco et plus de 10 fois moins que celui du PSG), et le 8ème effectif le plus cher, le RC Lens est en passe de réussir un des plus beaux coups de l’histoire de la Ligue 1. Alors que l’OM et le Racing se passe tour à tour la place de 2ème, au soir de la 32ème journée (voir ci-dessous), on voit mal les Lensois ne pas décrocher une place pour la prochaine Ligue des Champions. Dans le pire des cas, les Sang et Or devraient terminer troisièmes. Depuis le magnifique succès obtenu contre Monaco (32ème journée, 3-0), il n’y a pratiquement plus de place au doute.

Monaco explose à Bollaert

Si l’expulsion d’Abdul Samed au Parc a empêché les Lensois d’enquiquiner le PSG pour le titre, la victoire contre Monaco a permis aux hommes de Franck Haise de prendre 5 points d’avance sur le 4ème, à 6 journées de la fin (13 sur le 6ème). De quoi, en tout cas, permettre à l’entraîneur lensois de valider ses ambitions.  « Il y a tellement d’équipes fortes, avec beaucoup de points. On se doit d’aller au bout de cette saison, d’essayer de faire des performances de cette qualité et d’avoir une récompense », implore Haise. « Pour le club, pour les personnes qui aiment le RC Lens ».

Sur ce que l’on a vu, à la fois au Parc (défaite 1-3, à 10 contre 11) et contre Monaco (succès 3-0), on ne voit pas comment il en serait autrement. Avant la visite de l’OM, samedi 6 mai, tous les gros sont venus se casser les dents à Bollaert-Delelis (le PSG, Monaco, Lille, Rennes et Lyon), seul Nice a réussi à prendre les 3 points. Mieux : les Lensois étaient les seuls à ne s’être inclinés qu’à quatre reprises après 32 journées. La qualité de la défense (la meilleure de Ligue 1) explique notamment cette performance exceptionnelle. Avec seulement 11 buts encaissés à domicile !

Lens en C1 ?  Pas une surprise…

Après avoir fleureté avec les places européennes depuis son retour en Ligue 1, en 2020, le Racing est bien parti pour passer directement à la case Ligue des Champions. « Je trouve qu’on est beaucoup plus matures que les années précédentes, que ce soit dans notre jeu, dans notre réflexion des matches, on les aborde plus intelligemment, on se livre beaucoup moins, on concède beaucoup moins d’occasions », explique Florian Sotoca, qui, après avoir connu la Ligue 1 sur le tard, pourrait vivre un véritable conte de fée. « Il faut rester nous-mêmes. On l’a vu au Parc des Princes, à dix au bout de 20 minutes. On a gardé ce cap de toujours vouloir jouer, de les presser. Cette personnalité qui fait notre force. Si on la garde lors des derniers matchs, je pense qu’on aura une bonne surprise à la fin de saison ».

Le n°7 des Sang et Or se trompe sur un point. Aujourd’hui, voir Lens en Coupe d’Europe n’aura plus rien d’une surprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi