dimanche 14 juillet 2024

PSG : Al-Khelaifi, Messi et Neymar, sur le banc des accusés

À lire

En 30 minutes, Mbappé a illuminé le PSG et le Parc des Princes d’un espoir presque perdue. « Le prodige français » comme l’aime l’appeler Stéphane Guy a encore répondu présent malgré 15 jours sans jouer. Tout le contraire de Messi et Neymar. Une situation qui interroge alors que Christophe Galtier vit ses dernières heures dans le club de la capitale.

À force de penser business et d’abandonner le projet sportif, un grand club peut patauger toutes les années dans la plus grande compétition européenne du football. La Ligue des Champions se refuse toujours au PSG qui n’a atteint la finale qu’une fois en 10 ans. C’était en 2020 lors du Final 8, avec Thomas Tuchel sur le banc.

Sinon, le PSG a atteint les demi-finales une seule fois sur un format aller-retour. On ne compte plus les banqueroutes sportives du club de la capitale contre le Barça, Manchester United ou encore le Real Madrid.

Le départ de Laurent Blanc en 2016 devait faire entrer le club dans une nouvelle ère du jeu et de la domination. Il n’en sera rien. Les Parisiens conservent une nostalgie quant au jeu proposé par le désormais entraîneur de l’OL.

Avec Tuchel, le PSG avait produit sans aucun doute le plus beau jeu de l’histoire du club avec une saison phénoménale. Depuis, l’entraîneur allemand s’est exilé à Chelsea et gagné la Ligue des Champions. Avant de se prendre les pieds dans le tapis avec les nouveaux propriétaires.

Tuchel, un retour par nécessité sur le banc du PSG ?

Ces derniers jours, le nom de Tuchel est ressorti avec insistance dans les coursives du Parc des Princes. Difficile pour le club de la capitale de rappeler celui qui avait mis les maux sur tous les défauts du PSG. De plus, Zidane reste la priorité de QSI. La petite phrase du Français sur son avenir laisse plané le doute : « Ça pourrait aller très vite ».

En grande difficulté sur la banc de Paris, Christophe Galtier n’est pas le seul responsable de la situation. Bien que les carences du jeu du champion de France en titre sont visibles de partout. Le club de la capitale n’a plus de politique sportive claire et serait en passe de perdre si cela continue sa plus belle perle dans le vestiaire.

Christophe Galtier comme Luis Campos ne parvient pas à imposer ses idées à une équipe parisienne usée et en manque d’idées. Les deux hommes n’ont pas eu les mains libres pour se donner du temps. La rumeur Tuchel relance le débat sur la fin de saison de Christophe Galtier sur le banc du PSG.

Lui qui n’était pas le premier choix de la direction parisienne comme Laurent Blanc il y a dix ans. Paris ne semble pas prêt à laisser plus de temps au technicien français si jamais il y avait une sortie de route contre le Bayern Munich.

Mbappé, le joyau qui voulait prendre les clés du succès

Kylian Mbappé a appelé les siens à la responsabilité dans son interview d’après-match, appelant les joueurs à « bien manger et bien dormir », en vue du match retour. Moins de 48 heures plus tard, Neymar faisait une partie de poker et était photographié au MacDo…

Pourtant, en 30 minutes sur le terrain, le n°7 parisien a montré qu’il avait raison. Raison d’avoir une hygiène de vie et une motivation de grand professionnel. Raison de réclamer le pouvoir.

D’ailleurs sa prolongation au club l’été dernier était conditionnée à une promesse : prendre le pouvoir dans le projet sportif du PSG.

Mais ce n’est pas le cas. Aujourd’hui, Christophe Galtier et Luis Campos semblent seuls aux manettes, sous la tutelle de Nasser Al-Khelaïfi. Les deux hommes ont sans cesse pris sur eux pour s’adapter à un club à l’organisation particulière.

Les deux mercatos sont les illustrations parfaites de la « particularité » du PSG. Campos voulait virer Neymar, mais personne n’a voulu de lui, Galtier voulait un attaquant, mais le club s’y est mal pris, en se tournant vers Ziyech au dernier moment, ace le résultat que l’on sait.

Messi et Neymar, une porte de sortie proche

Avec la piteuse copie que ramène le PSG du Parc des Princes face à un petit Bayern, les questions autour de l’avenir de certains cadres est posée. En effet, Messi et Neymar seraient vers la voie du départ. L’INter Miami pour le premier, Chelsea pour le second.

Symbole l’histoire d’amour entamée en août 2017 est terminée. En fait, Elle n’a jamais eu l’effet que Paris recherchait autour de sa star.

Près de six ans après son arrivée, le Brésilien agace par son attitude, de plus en plus difficile à décrypter. Pour la première fois depuis longtemps, Neymar est venu en conférence de presse avant le Bayern, puis, fait rarissime depuis les siflets de la saison dernière, il a été saluer les supporters après le match.

Mais le vrai problème est ailleurs. Malgré des centaines de millions dépensés le club de la capitale n’a quasiment jamais été en mesure de prouver sa valeur sportive en Ligue des Champions.

Mbappé peut-il s’en aller du PSG ?

Seul Kylian Mbappé parait en mesure de sauver la saison du PSG. Son avenir avait tenu en haleine le monde du foot la saison dernière. Le n°7 du PSG avait finalement poursuivi l’aventure dans son club de toujours. Le prodige de Bondy avait des certitudes sur le projet du PSG autour de lui. 8 mois plus tard, le recrutement défaillant (remis en cause en interne par les cadres) et le manque de style de jeu remet en cause la suite son aventure parisienne.S’il n’est pas transféré cet été, le meilleur buteur de la Coupe du Monde pourrait partir gratuitement en 2024.

Malgré le rumeurs et les déclarations de ces derniers mois, rien n’indique officiellement que la Maison Blanche ne sera pas prête à lui ouvrir la porte en grand en 2024. L’après Benzema demande un joueur de grande classe que Mbappé pourrait être. De plus, sauf surprise, « Kiki » va battre le record de buts de Cavani (200 réalisations) et s’inscrire à jamais dans l’histoire du club de son coeur. Même si le natif de Bondy sera au coeur dun nouveau projet parisien, un départ cet été n’est pas à exclure.

Quel sera d’ailleurs le projet pour l’avenir ? Alors que le possible rachat de Manchester United par le Qatar met un doute sur les ambitions de Doha pour le PSG, la gestion sportive de Nasser Al-Khelaïfi est au centre du débat.

On se souvient des commentaires de Mauricio Pochettino, qui expliquait qu’un entraîneur du PSG était là au service d’un projet qu’il ne maitrisait pas. On a vu Tuchel remporter la Ligue des Champions six mois après avoir été viré, Emery faire des choses magnifiques en dehors du PSG, et surtout, Carlo Ancelotti s’affirmer comme l’un des meilleurs entraîneurs, après avoir été maltraité à Paris…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi