mercredi 17 juillet 2024

TRANSFERTS : les Verts pensent à Benoît Costil

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

En fin de contrat avec Bordeaux, Benoît Costil est pisté par Saint-Etienne, qui a déjà fait des approches.

En quête de plusieurs renforts pour la saison prochaine, l’AS Saint-Etienne prépare l’été comme si le club était toujours en Ligue 1 pour le prochain exercice. Alors que de nombreux joueurs sont seulement prêtés et devraient regagner leurs clubs au terme de la saison, Loïc Perrin pense déjà à certains noms.

Selon nos informations, celui de Benoît Costil revient régulièrement. Conscients du potentiel d’Etienne Green, qu’ils entendent bien conserver, les dirigeants stéphanois souhaitent lui associer un gardien de but expérimenté, capable à la fois d’être un « numéro un bis », tout en étant lui permettant de progresser à ses côtés.

En fin de contrat en juin prochain, le gardien de but des Girondins de Bordeaux a le profil parfait. A 35 ans (il les aura en juillet), son statut d’international lui apporte un certain aura, appréciable dans le vestiaire, et un charisme qui fera du bien au jeune stéphanois, jugé un peu trop introverti.

Benoït Costil est-il prêt à faire des sacrifices financiers ?

En janvier dernier, c’est le même raisonnement qui avait poussé les Verts à approcher Steve Mandanda, avant de se tourner vers un prêt de Paul Bernardoni.

Alors que Loïc Perrin est barré pour l’instant par le manque de visibilité sur l’avenir des Verts, une première prise de renseignements aurait toutefois eu lieu.

L’arrivée de Benoît Costil dans le Forez reste lié à de nombreuses incertitudes. Le maintien, pour commencer, mais aussi la volonté du gardien de but passé par Caen, Vannes, Sedan et Rennes, d’accepter de faire des sacrifices financiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi